Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour octobre, 2010

Monument à Charles Perrault et au Chat Botté Jardin des Tuileries

Merci Mr perrault, grâce à lui le jardin des Tuileries est resté ouvert.

Son monument est visible à proximité du musée du Jeu de Paume. 

« Charles Perrault (1628 – 1703) est une figure incontournable du Grand Siècle. Protégé de Colbert, contrôleur général des finances de Louis XIV, il en est le
porte-parole à l’Académie française, cœur de la vie littéraire et artistique de son temps. Auteur prolifique, frère de l’architecte Claude Perrault, il fut également contrôleur général des
Bâtiments.

Charles Perrault et le Chat Botté Jardin des Tuileries Paris

*Par Gabriel Edouard Baptiste Pech
Marbre 1908 installé aux Tuileries en 1910

 

Dans ses Mémoires, Charles Perrault raconte comment il a convaincu Colbert de maintenir le jardin royal des Tuileries ouvert au public après sa restructuration par
Le Nôtre achevée vers 1671. Ce texte est d’autant plus intéressant qu’il nous donne une idée de l’attachement du peuple aux Jardins du roi, son respect et les usages qu’il en faisait :

« Résolution de fermer le jardin des Tuileries non exécutée – Quand le jardin des Tuileries fut achevé de replanter, et mis dans l’état où vous le voyez : « Allons, me
dit-il, aux Tuileries en condamner les portes. Il faut conserver ce jardin au Roi, et ne le pas laisser ruiner par le peuple, qui en moins de rien, l’aura gâté entièrement ».

Charles Perrault et le Chat Botté Jardin des Tuileries Paris

**Ce chat utilise la ruse et la tricherie pour offrir le pouvoir, la fortune et la main d’une princesse à son maître
mal-né et sans-le-sou. Ce conte fut écrit à la fin du XVIIe siècle, il provient d’un manuscrit illustré intitulé « Les Contes de ma mère l’Oye » paru en 1695.

  

La résolution me parut bien rude et fâcheuse pour tout Paris. Quand il fut dans la grande allée, je lui dis :  » Vous ne croiriez pas, Monsieur, le respect que tout
le monde jusqu’au plus petit bourgeois, a pour ce jardin. Non seulement les femmes et les petits enfants ne s’avisent jamais de cueillir aucune fleur, mais même d’y toucher ; ils s’y promènent
tous comme des personnes raisonnables. Les jardiniers peuvent, Monsieur, vous en rendre témoignage : ce sera une affliction publique de ne pouvoir plus venir ici se promener, surtout à présent
que l’on n’entre plus au Luxembourg ni à l’hôtel de Guise. »

« Ce ne sont que des fainéants qui viennent ici « , me dit-il. « Il y vient, lui répondis-je, des personnes qui relèvent de maladie, pour y prendre l’air ; on y vient
parler d’affaires, de mariages et de toutes choses qui se traitent plus convenablement dans un jardin que dans une église, où il faudra à l’avenir se donner rendez-vous. Je suis persuadé,
continuai-je, que les jardins des Rois ne sont si grands et si spacieux, qu’afin que tous leurs enfants puissent s’y promener. »

Charles Perrault et le Chat Botté Jardin des Tuileries Paris

Il sourit à ce discours, et dans ce même temps la plupart des jardiniers des Tuileries s’étant présentés devant lui, il leur demanda si le peuple ne faisait pas bien
du dégât dans leur jardin. « Point du tout, Monseigneur, répondirent-ils presque tous en même temps, ils se contentent de s’y promener et de regarder. »

« Ces Messieurs, repris-je, y trouvent même leur compte, car l’herbe ne croît pas si aisément dans les allées. » M. Colbert fit le tour du jardin, donna ses ordres ,
et ne parla point d’en fermer l’entrée à qui que ce soit. J’eus bien de la joie d’avoir en quelque sorte empêché qu’on n’otât cette promenade au public. Si une fois M. Colbert eût fait fermer les
Tuileries, je ne sais pas quand on les aurait rouvertes. Cette dureté aurait été louée de toute la Cour, qui ne manque jamais d’applaudir au ministre, particulièrement quand il paraît y avoir du
zèle pour le plaisir du prince. » »

Charles Perrault
« Mémoires de Charles Perrault, de l’Académie française et premier Commis des bâtiments du Roi contenant beaucoup de particularités et d’anecdotes intéressantes du
ministère de M. Colbert « , 1759, Livre IV, page 186

sources : http://www.louvrepourtous.fr/L-ouverture-des-Tuileries-au,228.html

FIAC 2010 Jardin des Tuileries Paris

La Fiac s’expose au Jardin des Tuileries Paris 1er

 

Rencontre du troisième type avec des extra terrestes dans la Grande Allée.

Fiac 2010 Jardin des Tuileries Paris

Bruno Gironcoli
Untitled (The Unbegotten) 1996/2004 Les inengendrés

Aluminium 500x560x330 cm

Présenté par Elisabeth & Klaus Thoman, Innsbrück

Né à Villach en Autriche en 1936, Bruno Gironcoli est décédé en 2010.
« De ses premières œuvres en fil de fer jusqu’aux sculptures monumentales de ces dernières années, l’artiste a développé une
forme caractéristique d’expression.

Telles des machines, ces sculptures sont le reflet de thématiques existentielles complexes : le rapport homme/femme, la
sexualité, la violence et l’asservissement.

Cette grande sculpture en aluminium, aussi appelée The Unbegotten (Die Ungeborenen) a donné son nom à l’exposition tenue au
Musée des arts appliqués de Vienne en 1997. »

Fiac 2010 Jardin des Tuileries Paris

Questions pour comprendre l’art contemporain.

 

Combien ça coûte d’être à la FIAC ?
C’est la foire la plus chère du monde.
Il n’y a pas assez d’espace pour accueillir plus de participants, et donc pour mieux répartir les coûts.
Et les prix au mètre carré sont très élevés : cette année, le tarif était de 450€ le m2 au Grand Palais, et 325€ à la Cour
carrée. A Bâle, c’est en moyenne 280€.

La galerie Lelong, pour s’offrir l’un des plus grands stands de la foire, 90m2, a investi plus de 40 000€.

Fiac 2010 Jardin des Tuileries Paris

Est-ce que tout est à vendre?
En principe, oui.Cependant, certaines galeries présentent des pièces qui font partie de leurs fonds, et dont elles ne eulent pas
se séparer.

Cependant, l’objectif final est bien de vendre, et un maximum.
Ces oeuvres hors-norme stimulent le désir d’achat des collectionneurs…quand elles leur sont accessibles.

 

sources : www.fiac.com

arts magazine n° 50 novembre 2010. 
 

 

FIAC 2010 Jardin des Tuileries Paris

FIAC 2010 Jardin des Tuileries Paris

 Une jambe qui dépasse d’un tronc d’arbre attire l’attention des promeneurs.

 Allora & Calzadilla

Human legacy, 2010
Bois  300 cm

Présentée par la galerie Chantal Crousel  Paris

 

Jennifer Allora (née en 1974 aux USA) et Guillermo Calzadilla (né en 1974 à Cuba) collaborent depuis 1995.
Leur approche est à la fois ludique et critique. Ils créent des œuvres qui tiennent du »conceptuel, du poétique et du
subversif Leur travail, à base de divers médias, met en place des systèmes dans lesquels un humour subtil se mêle au réalisme afin de dénoncer certains faits d’actualité, tout en créant des plateformes de communication sociale. »
 Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla représenteront les Etats Unis à la prochaine Biennale de Venise en 2011.

 

Tout comprendre à l’art contemporain en quelques questions. 

Combien de temps les galeries mettent-elles pour réparer la foire?
Le choix des oeuvres nécessite de longues négociations avec les artistes, certains n’étant pas emballés par ces grands messes commerciales. Trois à huit mois sont nécessaires pour choisir les oeuvres.

 

Est-ce qu’elles montrent tous leur artistes?
Non. Les grandes galeries allient des valeurs sûres, et des figures montantes. Les galeries émergentes présentent leurs artistes les plus prometteurs. Quant aux jeunes marchands d’art, parfois le choix s’impose de lui-même et tient à peu de choses, comme la taille restreinte d’un stand de 24 m2!

 

sources :www.fiac.com

arts magazine n°50 novembre 2010

Fin de la retraite des Moines Pagode de Vincennes

Fete de Kathina à la pagode de Vincennes. 

Pagode de Vincennes

La Fête de Khatina célébre la fin de la période de retraite des moines. Devant les moines sont déposées les offrandes faites par les fidèles à cette occasion. Ils  offrent aux moines les nécessités du quotidien de la vie monastique : de nouveaux habits, les chaussures, les ustensiles , le café, le sucre etc … En effet, pendant la période de la retraite les moines ne doivent pas sortir de la pagode .  

Pagode de Vincennes

La « grande pagode de Vincennes »  abrite l’Institut International Bouddhique. Cest l’un des derniers vestiges des  bâtiments édifiés lors de l’exposition coloniale de 1931 (asiatique et africaine). Elle est située aux portes de Paris, au bord du lac Daumesnil.
Depuis plus de 25 ans, les fêtes communautaires des bouddhistes asiatiques d’Ile-de-France s’y déroulent, ainsi que le Festival culturel du Tibet et des peuples de l’Himalaya.  

Pagode de Vincennes

Le  moine sri lankais du Theravada, le Vénérable Parawahera Chandaratana, a créé le Centre Bouddhique International en 1989. c’est un lieu d’étude et de pratique de l’enseignement de Bouddha dans sa forme originelle et sans altération.

Pagode de Vincennes

Le sculpteur yougoslave, François Mosès réalisa cet imposant Bouddha d’une facture très épurée.
La statue, recouverte d’or, mesure 10 mètres de haut, elle est en fibre de verre. Elle a été réalisée dans les ateliers du peintre surréaliste catalan Joan Miro.
Assis sur un lotus épanoui le Bouddha est représenté en posture de méditation.  A ses pieds,l’autel supporte deux statues de gazelles, rappelant le « Parc aux Gazelles » de Sarnath, où fut prononcé le premier enseignement des Quatre Nobles Vérités, lors de « la mise en mouvement de la Roue de la Loi ».

   

sources : http://www.centrebouddhique.net/
http://www.bouddhisme-universite.org/

 Sous réserve que je n’ai commis aucune erreur d’interprétation de cette fête.

FIAC 2010 Jardin des Tuileries Paris

FIAC 2010  Jardin des Tuileries

 Pour la cinquième année consécutive, la FIAC s’associe avec le Musée du Louvre pour présenter,  au cœur du Jardin des Tuileries, un programme d’œuvres extérieures.

 Turn back time.lets start this day again, 2009 Ugo Rondinone
Aluminium 450 x 557 cm, base : 185 cm

Présentée par la galerie Eva Presenhuber, Zurich 

 

Né à Brunnen (Suisse) en 1964, Ugo Rondinone vit et travaille à New York. Le thème de l’arbre est récurent dans son œuvre. « Réalisée en fonte d’aluminium laqué blanc, malgré son caractère massif, l’œuvre semble également fragile, comme s’il s’agissait d’un fossile cassant. »
Le titre Turn back time. Lets start this day again est tiré d’un poème qui a pour thème le caractère éphémère de l’instant.

FIAC 2010 Jardin des Tuileries Paris

Tout comprendre à l’art contemporain en quelques questions. 

Les artistes contemporains envahissent nos espaces et notre quotidien, sans que l’on ait conscience qu’il s’agit d’œuvres d’art, ou bien s’invitent chez le roi Soleil à Versailles.

Chacun d’entre nous s’est un jour posé des questions, sérieuses, ou anecdotiques, sur ce monde très fermé qu’est l’art. 

Un artiste peut-il vendre cher uniquement parce qu’il a des amis célèbres?

Qu’est-ce qui mesure 8,70 cm chez Daniel Buren?

Un artiste ne donne pas de nom à ses œuvres : c’est par paresse ?

Combien coûte une place à la Fiac ?  

On a le droit de trouver ça moche ? 

Bien sûr !!

Le but des artistes est de provoquer une réaction, de déranger, faire réagir  ou réfléchir. Faire joli est secondaire,
voire exclu. Mais ce n’est pas révolutionnaire, puisque Gauguin déclarait :
« le laid peut être beau, le joli, jamais »

Pour nous surprendre, les artistes utilisent les déchets puisés dans les poubelles et coulés dans la résine (Arman, Pompidou), photos criardes d’artistes faisant les clowns (Gilbert & Georges, Bruxelles), aire de jeux pour enfants brûlée et fondue (Anita Molinero, Fiac), etc …

 Sources : www.fiac.com

Arts magazine n° 50 novembre 2010 

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+