Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour novembre, 2010

Entrez dans la bulle

Entrez dans la bulle avec l’Office hollandais des fleurs.

La bulle précieuse Place Colette

Paris 1er métro Palais Royal-Musée du Louvre

 

Cette parenthèse de verdure a été organisée par l’office hollandais des fleurs. Quatre-vingt pour cent des fleurs proviennent en effet de Hollande.
« Des bulles de verdure dans Paris » : cette initiative originale a été  créée par le designer végétal Amaury Gallon en partenariat avec l’office hollandais des fleurs. Du 26 au 28 novembre quatre bulles végétalisées de 60m2 sont installées dans la capitale pour offrir aux Parisiens une parenthèse de relaxation au coeur de la ville.
Chaque bulle offre une athmosphère particulière avec des fleurs et des plantes de différentes espèces.
La bulle précieuse : Place Colette  (1er arrdt)
La bulle aérienne : Place Saint Germain (6e arrdt)
La belle jungle : Gare Montparnasse (15e arrdt)
La bulle psychédélique : Bercy Village (12e arrdt)

Chaque bulle est composée de végétaux différents.  

Ici c’est la bulle précieuse et ses orchidées, dans le premier arrondissement de Paris, place Colette.
Pour une première dans la capitale, cette opération est un succès. 

 

Le créateur Amaury  Gallon

 » La Nature est précieuse et quand elle devient sculpture…elle s’érige au rang d’objet d’art »
Depuis plus de 10 ans, Amaury Gallon avec talent l’univers végétal et l’innovation technique pour concevoir de véritables œuvres d’art vivant. Il est le pionnier à intégrer le design dans lobjet végétal. Il répond aux demandes extravagnates des riches fortunes du monde entier, et les entreprises, soucieuses  d’apporter fraîcheur et esthétisme à leurs établissements font appel à l’artiste.

Sa créativité séduit et surprend, pour notre plus grand plaisir. Ses oeuvres sont la haute couture de la nature.

 

Les différentes orchidées : Vanda Paphiopedilum et Phalaenopsis Tradescantia zebrina, Miltonia, Paphiopedilum .

L’orchidée violette est la Vanda.

sources : http://www.jardinsdebabylone.fr/Createur-1-fr.html
www.paris.fr/

Statue de Mihai Eminescu

Statue d’Eminescu.
Rue des Ecoles, Paris 5ème, à l’intersection avec la rue Jean-de-Beauvais.

Métro Cardinal-Lemoine ou Maubert-Mutualité.Statue d'Eminescu Paris

* Ce jour là, des fleurs avaient été déposées sur la statue, en hommage au poète.

 Cette statue du célèbre poète roumain Mihai Eminescu 1850-1889), a été réalisée en  1989 par le sculpteur roumain Ion Vlad (1900-1992).
 
Ce poète, considéré comme le plus grand poète lyrique de Roumanie, est né le 15 janvier 1850 à Ipotesti, village de haute Moldavie. Sa famille était d’origine paysanne, mais son père avait réussi à devenir intendant de domaine et même à acquérir un titre de petite noblesse. Son père l’envoie comme étudiant à Vienne où il se mêle à la jeunesse libérale et écrit ses premiers poèmes.
 
Il est quasiment ignoré de son vivant : il n’a publié qu’un volume de Poésies en 1884. Avide de culture universelle, il est fin connaisseur de la poésie populaire nationale.
« Eminescu chante dans une langue ample et forte l’antagonisme entre les valeurs spirituelles et la société contemporaine, le passé de son pays et les espoirs qu’il met dans l’indépendance de son peuple. Les souffrances de l’amour, une aspiration douloureuse à se fondre avec la nature vibrent dans ses poèmes et font de son œuvre l’expression désespérée de la solitude et de la nuit. »  

 

Ses poèmes évoquent la vanité des choses, fragilité de l’être, de la nature et de l’amour, la menace du néant ou la révolte contre le destin. 

Mihai Eminescu a marqué profondément la culture roumaine, « par l’affirmation ardente de ses idéaux de justice sociale, d’unité, d’indépendance et de souveraineté nationales, par son combat inlassable pour le Vrai et le Beau, dans la vie et l’art. Il a éveillé dans l’âme du peuple roumain la conscience de son être historique, de l’ancienne
Dacia, en lui révélant, de la sorte, une ligne maîtresse de son évolution ultérieure, en vue de devenir l’égal des peuples du monde entier, de se libérer des aléas tragiques ayant trop longtemps marqué son histoire. »

 

                                            

Mihaï Eminescu 

Le lac
Les nénuphars jaunes emplissent
Le lac des forêts comme argent
Il fait se balancer la barque
Et tressaille en cercles blancs.

 Je passe tout au long des rives
zet je m’attends à chaque pas
Qu`elle surgisse des roseaux
Et qu’elle tombe dans mes bras.

 Nous sauterons dans notre barque
Par la voix des eaux enivrés,
J’abandonnerai le timon.
Laissant les rames m’échapper;

 Nous flotterons saisis du charme
Sous cette lune rayonnante –
Le vent bercera les roseaux
Les eaux chanteront ondoyantes !

 Mais elle ne vient pas… Tout seul
Je soupire, je souffre en vain,
Les yeux perdus sur mon lac bleu,
Qui de Iourds nénuphars est plein
sources :http://www.maroumanie.com/culture/Eminescu.php

Fontaine Stravinski

Fontaine Stravinski

Paris 4ème

Métro : Chatelet Les Halles ou Rambuteau

 La fontaine en général est (ou était) un lieu de repos et de rencontre dans la cité. La fontaine Stravinsky s’inscrit tout à fait dans cette tradition. Les sons que produit la fontaine évoquent la musique. Les sculptures sont toutes mécaniques, elles sont en mouvements ou animées par les jets d’eau. Elle est située entre Beaubourg et l’église Saint Merri. Fontaine Stravinski Paris

* En arrière plan, le centre Beaubourg et les cabanes en bois de Kawamata suspendues sur la structure du centre. La Mort, l’Oiseau de feu, la Bouche, le Rossignol. 

 La nature même de cette œuvre, et son emplacement, offrent une multiplicité de points de vue. La mobilité des sculptures associée à la richesse de l’environnement offre au regard une œuvre en perpétuelle mouvance. Fontaine Stravinski Paris

* Les Lèvres (thème de l’amour). Derrière, la Sirène, l’Escargot, l’Eléphant, le Rossignol; enfin l’Oiseau de
Feu.

En arrière plan, la vieille église Saint Merri. 

Les sculptures sont de Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle (Niki Saint Phalle) et Jean Tinguely. 

sources : http://www.centrepompidou.fr/

Fontaine Stravinski

La fontaine Stravinski Paris  4ème

Métro : Les Halles ou Rambuteau

 

Elle est située près du centre Georges Pompidou, et de l’église Saint Merri. 

Présentée comme la plus vaste fontaine jamais construite depuis les bassins du Trocadéro en 1937, la Fontaine Stravinsky se distingua dès son inauguration en 1983 par la volonté affichée des
commanditaires et de ses concepteurs, Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle, de réconcilier la création artistique et le public de la rue.

Fontaine Stravinski

*Ici l’Oiseau de Feu et la Mort.

 

Un thème général, le « Sacre du Printemps » d’Igor Stravinsky, fut retenu pour la conception de ce bassin rectangulaire peu profond peuplé de seize sculptures animées lancées dans une véritable
représentation théâtrale comme autant d’artistes sur la piste d’un cirque. La Vie, sorte de corne d’abondance qui donne à elle seule le thème général est placée au centre du bassin. Gravite
autour une multitude d’autres compositions parmi lesquelles nous citerons Clé de sol, hommage à la musique, et La Mort, squelette dont les membres de métal animent un crâne blanc.

 

* sources : www.paris.fr/

Pont de la Tournelle Paris

Pont de la Tournelle

Paris 5ème

 

Il relie le 5ème arrondissement, par le quai de la Tournelle,  au 4ème au niveau de l’Ile Saint Louis. Il sert de mesure pour le niveau des crues au centre de Paris depuis 1719 (échelle du pont de la Tournelle).

Pont de la Tournelle Paris

Comme la plupart des ponts de Paris, il a connu plusieurs ouvrages successifs pour franchir la Seine. Au Moyen Age, c’était un pont de bois, emporté par une inondation le 21 janvier 1651. Il fut reconstruit en pierre en 1656, et démoli en 1918. Le pont actuel a été construit en 1928.

Il est volontairement dissymétrique, afin de mettre en valeur la dissymétrie du paysage de la Seine à cet endroit. Il se compose d’une grande arche centrale, reliée aux rives par deux petites arches.

Le terme de Tournelle provient de la présence en cet endroit au XIIe siècle d’une tourelle de l’enceinte de Philippe Auguste remplacée par la suite par un petit château. D’ailleurs, à proximité de l’église saint Etienne du Mont, on trouve des vestiges de cette muraille.

Sainte Geneviève serrant contre elle la Ville de Paris

Rive gauche, une statue de Sainte Geneviève, patronne de Paris, surmonte le pont : nous sommes au pied de la montagne Sainte Geneviève, au sommet de laquelle se trouve l’église Saint Etienne du Mont. La statue a été réalisée par Paul Landowski, elle protège la ville de Paris, représentée sous les traits d’une petite fille serrant contre elle la nef.

 

Type de construction : pont en arc encastré
Construction : 1928 – 1930  Inauguration : 1930 Architectes : Louis Guidetti, Pierre Guidetti
Matériau : béton armé  Longueur totale : 120 m  Largeur de la poutre : 23 m Largeur utile : 23 m

sources : wikipédia

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+