Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour 2011

Binturong Jardin des Plantes Paris

Le binturong
Artictis binturong

Ménagerie du Jardin des Plantes Paris 5ème

 

En face de l’habitat du petit panda, un autre petit animal, étonnant, et tout aussi attachant. Il s’agit d’une famille binturong, le père, la mère, et le petit dernier né au printemps.

 

Dimanche, le père était vraiment très fatigué! binturong

 *En tout cas il a une bouche saine, et de belles dents!!!

 

Mr binturong père dort quasiment debout, ses yeux se ferment tout seuls…
binturong

Ce grand cousin de la civette mène une vie discrète et nocturne dans les arbres des forêts tropicales denses du sud est asiatique.
Il s’y déplace mais lentement, grâce à ses longues griffes et à sa queue préhensile. Le binturong est, comme l’ours, un plantigrade.
Bien qu’il ne soit pas menacé, son utilisation en médecine chinoise et la  disparition de son habitat pourraient bien en faire rapidement une espèce en danger.  binturong

Dure, la vie d’un binturong. Il a bien du mal à émerger. A ce moment, il était tout seul, le reste de sa famille était probablement dans le terrier.

Dôme Basilqiue Saint Pierre de Rome

Basilique Saint Pierre de Rome

Le dôme

Basilique St Pierre de Rome

*Statues du Christ  entouré des Apôtres, et dôme de la Basilique Juste sous le lanternon, on voit des visiteurs.

 

Visible à des kilomètres à la ronde, le dôme de Saint-Pierre du Vatican domine tout le panorama de Rome.  Sa splendeur architecturale et son incomparable silhouette à l’imposant tambour,
couronnée du lanternon aux gracieuses colonnettes géminées, sont facilement reconnaissables.
Son diamètre de 42 mètres le rend légèrement plus étroit que celui du Panthéon antique de Rome, mais sa hauteur de 132 mètres lui assure le prestige.


Michel-Ange était âgé de 72 ans quand il en conçut le plan en 1546. Il assura la direction des travaux mais il mourut en 1564. Giacomo della Porta acheva l’oeuvre, en mettant l’accent sur
l’aspect extérieur prestigieux. Michel-Ange mourut en 1564, le tambour du dôme était terminé, il avait considérablement renforcé les piliers de Bramante. Après sa mort, le travail fut poursuivi
par son assistant Vignola, assisté de Giorgio Vasari. Le pape Pie V leur avait demandé de veiller au strict respect des plans de Michel-Ange. En 1585, l’énergique pape Sixte Quint désigna Giacomo
della Porta, aidé de Domenico Fontana. Son pontificat de cinq ans devait voir l’avancement rapide de la construction. 
Basilique St Pierre de Rome

*Le dôme vu depuis les jardins du Vatican.

 

Michel-Ange a repris la conception du dôme, en tenant compte de tout ce qui avait été fait auparavant. « Comme son modèle, le célèbre dôme de la cathédrale de Florence, il est constitué d’une
coupole extérieure et d’une coupole intérieure de protection, se dressant sur le magnifique tambour aux colonnes géminées, à l’entablement recoupé et aux seize fenêtres dotées alternativement
d’un fronton triangulaire ou à segments, prolongées de compartiments qui se rejoignent au sommet.


Les solides nervures proéminentes structurent le dôme en remplissant une fonction statique, car elles transmettent la charge du poids de la voûte aux contreforts dissimulés par les colonnes
jumelées du tambour.

La coque est ogivale, ce qui permet de dynamiser le dôme, terminé par le lanternon de 17 mètres de hauteur, dont les fentes entre les colonnettes, éclairent l’intérieur.

 

La clé de voûte a été posée en 1590, achevant un chef-d’oeuvre sans pareil de l’architecture occidentale qui avait exigé le travail continu de 600 ouvriers pendant deux ans ».

Basilique St Pierre de Rome
* Le dôme vu depuis le depuis le Lungotere Vaticano.

 

« Michel-Ange a laissé des plans, dont une des premières esquisses du dôme et quelques dessins de détail. On a aussi les gravures très détaillées publiées en 1569 par Étienne Dupérac, qui les
présentait comme le dernier jet voulu par le maître. Michel-Ange ».

 

L’accès au dôme, payant, se fait depuis le côté droit de la basilique. La première partie peut se faire en ascenseur (il restera la plus délicate à pied). Attention, n’y montez que si vous êtes
en bonne condition physique et non claustrophobe. Le trajet passe par des couloirs très étroits, bas de plafond, la chaleur peut être importante et une fois engagé, impossible de rebrousser
chemin… A mi-parcours, vue sur la coupole du côté intérieur. Du dôme, la vue sur la ville est magnifique !

Pour ma part, je n’ai pas eu le temps de monter là haut.

 

Sous le dôme, la coupole. A voir demain.


Sources :

http://www.rome-decouverte.com/le-vatican/la-basilique-saint-pierre/le-dome.html  et wikipedia

Le baldaquin du Bernin Basilique Saint Pierre de Rome

Le Baldaquin

Oeuvre du Bernin Basilique Saint Pierre de Rome.

 

Le Bernin a réalisé la majeure partie de la décoration qui est d’un baroque écrasant.

Le baldaquin fut commandé par le pape Urbain VIII Barberini (1623-1644) pour remplir le ‘vide’ sous la coupole en créant ainsi un mouvement ascensionnel.  

Baldaquin Le Bernin
Haut de  vingt-neuf mètres, le baldaquin de Saint-Pierre fut construit entre 1624 et 1633. Il est surmonté d’un globe terrestre et d’une croix. Il laisse apercevoir la transition du courant
Maniériste au Baroque. « Ses dimensions sont imposantes et l’élan qu’il imprime à l’espace est digne du génie des deux responsables de la partie centrale de l’église, Michel-Ange et Bramante ».

Baldaquin Le Bernin
 *Les quatre immenses colonnes torses sont ornées de cannelures en spirale, de branches d’olivier et de laurier. La couverture est faite de volutes
et de statues d’angle extrêmement élégantes. Les draperies sont ornées d’abeille, symbole héraldique des Barberini.

 

Urbain VIII l’a commandé à Bernini, dit le cavalier Bernin. Ce fut la première oeuvre, colossale, de cet artiste muri à l’école de l’Antiquité par les plus grands maîtres, de Michel-Ange à
Vignola. Il la commença lorsqu’il avait 26 ans.


L’ouvrage abrite le plus grand autel de la Chrétienté, sous la coupole de Michel-Ange. Seul le pontife peut y célébrer la messe.
Baldaquin Le Bernin

 *Au niveau inférieur, se trouve le tombeau de saint Pierre, où, selon la tradition, sont conservées les reliques de l’apôtre : cela en a fait un
des endroits les plus vénérés par les chrétiens et, par conséquent, le site choisi pour construire le plus grand temple de la chrétienté. Des études archéologiques récentes semblent confirmer
l’authenticité de la tradition.

 

Les  quatre colonnes s’élèvent en vrille. Leurs torsion est soulignée, à la base, par des cannelures. Le  bronze provient de la décoration du plafond du pronaos du Panthéon antique,
d’où la fameuse phrase « Quod non fecerunt barbari fecerunt Barberini » (Ce que n’ont pas fait les barbares, les Barberini l’ont fait).


Le socle, en marbre, arbore les armoiries du pape. « C’est une création d’une fantaisie libre, d’une rare virtuosité technique.
L’exubérance théâtrale du décor traduit l’esprit de recherche d’une époque en quête d’une nouvelle voie artistique. L’énergie de l’ouvrage offre enfin une dimension digne de la hauteur de la
coupole.

Baldaquin Le Bernin

*Il faut observer les détails des pampres de vigne enroulés, des lambrequins en ciel de lit décorés des abeilles du pape Barberini, imitant parfaitement
la souplesse des étoffes, des corniches, des angelots. Les volutes sont parées du chatoiement des jeux de couleur du bronze ».

  

Stendhal Promenades dans Rome

Ou pousse avec peine une grosse portière de cuir, et nous voici dans Saint-Pierre. On ne peut qu’adorer la religion qui produit de telles choses. Rien au monde ne peut être comparé à l’intérieur
de Saint-Pierre. Après un an de séjour à Rome, j’y allais encore passer des heures entières avec plaisir. Presque tous les voyageurs éprouvent cette sensation. On s’ennuie quelquefois à Rome le
second mois du séjour, mais jamais le sixième et, si on y reste le douzième, on est saisi de l’idée de s’y fixer.


Quand vous serez assez malheureux pour désirer connaître les dimensions de Saint-Pierre, je vous dirai que la longueur de cette basilique est de cinq cent soixantequinze pieds elle a cinq cent
dix-sept pieds de large à la croisée. La nef du milieu a quatre-vingt-deux pieds de largeur et cent quai’ante-deux de hauteur.

 

En arrivant près du grand autel (en vérité, c’est un voyage), on aperçoit une sorte de trou revêtu de marbres magniflques et de bronzes dorés. Cent douze petites lampes sont allumées jour et nuit
autour de la balustrade de marbre qui environne ce lieu surbaissé. Là reposent les restes de saint Pierre c’est ici que ce premier chef de l’Eglise souffrit le martyre. Ce lieu vénérable
s’appelle la Confession (l’apôtre a confessé sa religion en donnant son sang pour elle).


Le grand autel est disposé comme dans la primitive église, le célébrant regarde le peuple; le pape seul a le droit d’y dire la messe.

Baldaquin Le Bernin
Heureusement cet autel est assez simple, je le voudrais d’or massif,  un baldaquin en bronze d’une hauteur énorme le fait apercevoir de loin. Cet ornement était nécessaire mais on gémit
quand on se rappelle qu’il a été fait avec du bronze enlevé au Panthéon. C’est le cavalier Bernin qui exécuta ce baldaquin en 1663.


Croiriez-vous qu’il est plus élevé que le palais Farnèse ? Le sommet est à quatrevingt-six pieds du pavé c’est vingt et un pieds de plus que le fronton de la colonnade du Louvre on y employa
mille huit cent soixante-trois quintaux de bronze.


Rien ne sent l’effort dans l’architecture de Saint-Pierre, tout semble grand naturellement.La présence du génie de Bramante et de Michel-Ange se fait tellement sentir, que les choses ridicules ne
le sont plus ici, elles ne sont qu’insignifiantes.


Je ne crois pas que des architectes aient jamais mérité un plus bel éloge.
Je serais injuste si je n’ajoutais pas le nom du Bernin à celui de ces deux grands hommes. Le Bernin, qui, dans sa vie, essaya tant de choses à l’étourdie, a parfaitement réussi pour le baldaquin
et pour la colonnade.

 


Sources :

http://www.rome-decouverte.com/le-vatican/la-basilique-saint-pierre/interieur.html
http://www.vaticanstate.va/FR/Monuments/Basilique_Saint_Pierre/Histoire.html
http://www.voltaire-integral.com/gallica/Stendhal.htm#PROMENADES

Dendrocygne veuf

Dendrocygne veuf

Ménagerie du Jardin des Plantes Paris 5ème 

 

Dendrocygna viduate
White-faced whistling duck

Ordre des Ansériformes – Famille des Anatidés

 

C’est l’espèce de dendrocygne la plus connue et la plus souvent élevée en captivité.

 

Je suis arrivée à l’heure de la toilette, et j’ai pu remarquer deux phénomènes étonnants.

 

Le lissage mutuel des plumes.

Dendrocygne veuf

Un couple de dendrocygnes veufs se lissait mutuellement les plumes de la tête et du cou. De telles attentions doivent renforcer le couple.

Dendrocygne veuf

 

 

Autre attitude : le séchage

Dendrocygne veuf

*Ce léger flou de mouvement est voulu, on se rend ainsi compte que l’oiseau, qui paraît immobile, bouge en fait très légèrement.

 

Debout au bord de l’eau, ils faisaient bouffer leur plumage,  tout en se secouant imperceptiblement. Une manière de sécher plus vite?

Dendrocygne veuf

* Au flou imperceptible (à gauche de l’animal, on se rend bien compte qu’il bouge).

 

Le Dendrocygne veuf mesure entre 43 et 48 cm de long, 90 cm d’envergure et pèse 700g en moyenne. Il est facilemant reconnaissable à sa tête blanche sauf la nuque qui est noire. Le reste du
plumage est brun foncé avec de fines rayures claires sur les flancs.

 

L’espèce est largement répandue en Afrique et en Amérique du Sud. En Afrique on la rencontre partout au sud du Sahara y compris à Madagascar, elle évite cependant la corne de l’Afrique. En
Amérique du Sud on la rencontre du Costa Rica jusqu’au nord de l’Argentine.

 

Le Dendrocygne veuf fréquente tous les types de points d’eau que ce soit les lacs et rivières, les prairies inondées ou les réservoirs.

  

Palacio Montecitorio

Palazzo Montecitorio

Quartier du Panthéon Piazza di Monte Citorio

Accessible par les nombreuses lignes de bus desservant la Via del Corso

 

Le Palazzo Montecitorio abrite la Chambre des Députés italienne.

 

Plazza del Colonna, une petite rue qui monte, et un imposant bâtiment attirent mon regard. La montée nous mène sur une autre place, la Plazza Montecitorio, dominée par un édifice de briques
rouges.Palazzo Montecitorio

* A gauche, Palazzo Wedeking, à droite le Palazzo Montecitorio.

 

L’histoire du palais est très mouvementée, et l’une origine de son nom est incertaine. Selon certains, à l’époque romaine, les assemblées électorales s’y déroulaient (d’où le nom « mons
citatorius »); pour d’autres le nom viendrait du fait que l’on y déchargeait les matériaux provenant de l’assainissement du Campo Marzio situé à proximité (« mons acceptorius »).
Le Palais actuel, qui a pris la place d’un groupe de masures. Le pape Innocent X a commandé au Bernin de le réaliser pour en faire la future demeure de la famille Ludovisi.

Palazzo Montecitorio
La mort du Pape en 1655, et des de difficultés de trésorerie ont interrompu les travaux furent interrompus, qui ne furent repris que trente ans plus tard par la volonté du pape Innocent XII. Il
souhaitait en faire tout d’abord en faire un hospice pour les pauvres, et décida ensuite d’y installer la Curie apostolique (les tribunaux pontificaux).

Entre temps le Bernin était décédé ; Le nouvel architecte Carlo Fontana modifia profondément le projet originel. Il n’a conservé que la caractéristique façade convexe, à laquelle il a ajouté le
campanile très léger à voile. A cause de problèmes de trésorerie, Fontana dut renoncer à créer une unique grande place au lieu des places Colonna et Montecitorio.

La Curie voulue par le pape Innocent fut inaugurée en 1696. Ce palais fut le siège, non seulement des tribunaux mais aussi du gouvernorat de Rome et de la direction de la police, devenant ainsi
le centre de la vie administrative et judiciaire du gouvernement pontifical.


La plus grande des cloches ne sonne actuellement qu’à l’occasion de l’élection du Président de la République. A l’époque, elle indiquait le début des audiences et, à Rome, la précision avec
laquelle elle marquait les heures était proverbiale.

Palazzo Montecitorio

*Tous les samedis, les romains accouraient sur la place pour assister au tirage du loto dont – comme Stendhal en fait le récit dans son livre « Promenades
dans Rome » – les numéros étaient annoncés du balcon.

 

Après l’unification de l’Italie et l’annexion en 1870 de l’État pontifical, le transfert de la Capitale à Rome imposa de choisir des sièges adaptés aux organes majeurs du royaume. Pour la Chambre
des députés, le choix se porta sur Montecitorio. Des travaux furent menés pour adapter le vieux palais aux nouvelles exigences.

Palazzo Montecitorio

Via della Impresa, entre le Palazio Chigi, lieu de travail du président du Conseil italien, à droite  et le Palazzo Montecitorio à
gauche. 


Basile, représentant important du style art nouveau italien, ne garda de l’ancien palais du Bernin que la partie frontale, donna une forme carrée à la cour centrale, démolit les ailes et la
partie postérieure qui avait une forme triangulaire. En procédant à la démolition des rues environnantes pour aménager la place du Parlement, Basile inséra dans cet espace un grand édifice en
travertin et briques rouges, de forme carrée et avec quatre donjons de style moyenâgeux.

  Palazzo Montecitorio

*Détail architectural du Palazzo Chigi.

 

http://legxvfr.camera.it/amministrazione/316/318/documentotesto.asp  

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+