Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour juin, 2012

Daniel Buren Monumenta Grand Palais

Monumenta

Excentrique
Daniel Buren Grand Palais

 

Ce fut une belle exposition, une oeuvre éphémère dans le cadre prestigieux du Grand Palais. Monumenta a remprté un vif succès.  Monumenta Daniel Buren

« Excentrique, Buren? Oui, si l’on en croit le titre de son projet pour Monumenta. Deux fois oui, si l’on en fait l’expérience…si l’on visite le Grand Palais transformé en une serre
psychédélique qui nous immerge dans une forêt de cercles et de couleurs pour mieux renverser notre centre de gravité au plafond.

Monumenta Daniel Buren
« C’est en appliquant une formule mathématique perse  qui permet de combiner le plus grand nombre de cercles dans un espace donné que Daniel Buren a conçu la trame de son plafond au Grand
Palais. »La formule consiste à insérer six cercles de diamètres différents, tous tangents les uns aux autres et laissant entre eux le plus petit espace possible, explique t-il. Ils peuvent être
plus ou moins grands, mais doivent respecter toujours les mêmes proportions.C’est donc un principe homothétique.

 

Tous ces cercles seront tendus d’un plastique transparent coloré et suspendus entre 2,50 et 2,80 mètres de hauteur, formant une sorte d’escalier. Et ceci pour une raison toute bête : dans ce
lieu, des pigeons se baladent et des excréments tombent. Si ces cercles étaient à la même hauteur, on ne pourrait pas les nettoyer. Ils seront donc suspendus individuellement, avec un écart
léger.Certains mesurent è,50 mètres de diamètre, c’est gigantesque, mais il faut respecter l’espace, également gigantesque du Grand Palais ». » Daniel Buren Monumenta Daniel Buren

Une expérience colorée.

C’est un bain de couleurs, leur intensité change selon la météo.Le public s’égare dans une forêt de ronds bleus, oranges, jaunes et verts, et redécouvre l’architecture du Grand Palais.
Monumenta propose depuis 2007 ç un artiste renommé de créer une oeuvre unique sous la nef de 13 500 mètres carrés, surmontée d’une verrière qui culmine à 45 mètres.

Monumenta Daniel Buren

Les cercles de plastique coloré sont soutenus par 1500 fins piliers noirs et blancs, serrés les uns contre les autres.La cafétaria et la librairie sont intégrées dans l’oeuvre, avec un mobilier
arrondi signé Buren.

 

Les couleurs sont projetées au sol, et se mêlent de façon plus ou moins forte selon la lumière. Si le ciel est couvert, la tonalité est pastel, lorsque le soleil brille les teintes sont
éclatantes.
Au centre, sous la verrière quadrillée de bleu, des miroirs posés sur le sol forment une clairière, sur laquelle les visiteurs se promènent.
C’est un autre regard sur l’rchitecture du Grand Palais, et un certain vertige face à ce gigantisme.

Monumenta Daniel Buren

« Cela va être très ludique. Les appareils photos vont crépiter », anticipe Marc Sanchez, directeur de la production artistique de Monumenta (Centre National des Arts Plastiques).

Un grand drapeau orné d’un rond et de bandes verticales (l’outil visuel de Buren) bleus flotte à la cime du Grand Palais, parachevant l’oeuvre.Il est visible depuis l’Elysée.

Monumenta Daniel Buren
« Les organisateurs de Monumenta ont pris soin de vérifier que cela ne dérangerait pas le président-élu. En 1977, Valéry Giscard d’Estaing avait fait ôter du toit du Grand Palais un drapeau
imaginé par Daniel Buren dans le cadre d’une exposition ouverte sur la ville organisée au Centre Pompidou ».

 

Sources : Beaux-Arts magazine numéro 335, et le parisien.fr 

Troglodyte mignon

Troglodyte mignon

Suite de la balade avec Claude (Kryg 77), dans mes favoris.

 

Sur les bords de l’étang de la Loy, un troglodyte mignon était très occupé à faire son nid.  Troglodyte mignon Il n’arrêtait pas de faire des aller-retours pour aller chercher de la mousse dans le bois.  Troglodyte mignon Pour finir, il était complètement épuisé!  Troglodyte mignon Merci à Patrick pour le tuyau.

Chevreuil Parc de Rentilly

Chevreuil 
Capreolus capreolus

 

Département de Seine et Marne, région Ile de France, à une trentaine de kilomètres de Paris.

 

Balade avec Claude hier (Kryg 77) dans mes favoris.

 

Une des rares journées de beau temps depuis un moment. Ce fut l’occasion d’une balade champêtre pour découvrir la faune et la flore de Seine et Marne (77). Chevreuil Au détour d’un chemin dans les bois, surprise : un chevreuil était couché au soleil, tranquillement, à peine perturbé par notre présence. Chevreuil Une belle rencontre avec ce chevreuil peu farouche. Chevreuil

Jardins de Matignon petit cimetière pour chiens

Jardins de Matignon petit cimetière pour chiens

 Jardins de Matignon
36 rue de Babylone Paris 7ème Métro Sèvres-Babylone

 

Insolite :  des tombes dans les jardins de Matignon.

 

Saviez-vous qu’il existe dans le parc de Matignon un petit cimetière de chiens?

A une époque, l’hôtel de Matignon a appartenu à l’ambassade d’Autriche-Hongrie, et il en porte encore les traces : les petits chiens des ambassadeurs ont été enterrés dans le jardin. Leurs stèles ont été remises au jour il y a quelques années.

Matignon

Sous le magnolia, dans un tapis de lierres se trouvent en effet deux petites pierres tombales.
L’une d’entre elles porte les inscriptions suivantes :
« MIME
1898
WACHSAM UND TREU (attentif et fidèle)

Matignon

sources : sur site.

 

 

Matignon les arbres des Premiers ministres

Matignon les arbres des Premiers ministres

Jardins de Matignon
36 rue de Babylone Paris 7ème Métro Sèvres-Babylone

 

Insolite : une tradition étonnante

Le saviez-vous? La vie politique cache parfois des traditions  surprenantes.

 

Depuis 1978, chaque Premier ministre a la possibilité de planter un arbre dans le parc. Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre  plantera son arbre à l’automne prochain.
C’est Raymond Barre, en 1978, qui a lancé la tradition quand il a planté un érable à sucre offert par des écoliers canadiens. Depuis, chaque chef du gouvernement, à l’exception de Jacques Chirac, y a planté un arbre à son arrivée :

Pierre Mauroy : Chêne de Hongrie 1983
Laurent Fabius : Chêne du marais 1984 nouveau sujet planté en 2009, l’arbre de Mr Fillon n’a pas survécu
Michel Rocard : Copalme d’Amérique 1988
Édith Cresson : Arbre aux quarante écus 1992
Pierre Bérégovoy : Tulipier de Virginie 1992
Édouard Balladur : Erable argenté 1994
Alain Juppé : Cercidiphyllum 1996
Lionel Jospin : Orme 1997
Jean-Pierre Raffarin : Arbre de fer 2002
Dominique de Villepin : Chêne pédonculé 2005
François Fillon : Cornouiller des pagodes (le 7 décembre 2007)  Matignon

 *1988 Michel Rocard Coplame d’Amérique Liquidambar styraciflua continent d’origine : Amérique

 

Chênes, copalme d’Amérique, orme de Lutèce, ginkgo biloba ajoutent une dimension exotique à ce jardin.

Les Premiers ministres passent, les arbres restent.

Le cornouiller des pagodes de François Fillon

Matignon

*2007 François Fillon Cornouiller des pagodes Cornus controversa « Variegata » continent d’origine : Asie 

 

Le choix de François Fillon s’est porté sur un cornouiller des pagodes. Cet arbre est originaire d’Extrême-Orient, ses branches poussent en étages successifs de manière horizontale, rappelant les
toits des pagodes. Cette espèce asiatique est notamment réputée pour son bois dur.
François Fillon a planté son arbre, à côté de celui d’Alain Juppé, au bout de la longue allée qui mène au fond du parc, près du Pavillon de musique où le premier ministre peut recevoir ses
invités. 

 

Dominique de Villepin, « fidèle à ses racines gaullistes », a quant à lui planté vendredi un chêne  dans le massif situé sur la gauche du parc.

Matignon

*2005 Dominique de Villepin Chêne pédonculé quercus robur continent d’origine : Europe

 

« J’ai décidé de planter un chêne pédonculé, qui est un chêne français », a précisé le Premier ministre, avant de mettre l’arbre en terre. Il a expliqué avoir choisi cet endroit pour « soigner les
champignons qui menaçaient le hêtre pourpre qui était l’arbre préféré de Michel Debré dans ce parc ». « Nous avions toutes les raisons d’être fidèles à nos racines gaullistes », a souligné le
Premier ministre.

Jean-Marc Ayrault plantera son arbre à l’automne, mon petit doigt m’a dit que son choix se portera sur un magnolia dans son parc. Le Premier ministre reconnaît n’avoir «pas encore eu beaucoup le
temps d’en profiter».

Matignon
*Le cornouiller à pagode ajoute au côté romantique au parc de Matignon.

 

 

Sources : http://politique.lefigaro.fr/jardinier-matignon.html
http://www.politique.net/2007121402-francois-fillon-a-plante-son-arbre-a-matignon.htm 

 

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+