Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour novembre, 2013

Welcome Parade Jean Dubuffet FIAC 2013

 

FIAC Hors les murs 2013

Welcome Parade 

Jean Dubuffet (1901-1985)

Ensemble de cinq personnages, exemplaire unique réalisé d’après la maquette du 2 juillet 1974. 

Résine époxy peinte au polyuréthane  H 400 X 830 X 508 cm

La Welcome Parade du Dubuffet était exposée pour la première fois en France, devant le Petit Palais, dans le cadre de la FIAC Hors les murs.

IMG_9881 bis BIS
Ils sont cinq, massifs, immenses, et pourtant si gracieux…
L’ensemble illustre parfaitement le cycle de l’Hourloupe de Dubuffet.

IMG_9882 bis

*En arrière-plan le Grand Palais

 

 

Une oeuve posthume

 

 

 En 2008, qu’en collaboration avec la fondation Dubuffet, l’ensemble a pu enfin être réalisé suivant les voeux de l’artiste, d’après sa maquette originale.

 

 IMG_9885 bis

 

Cet unique ensemble monumental, exposé pour le première fois en France, est composé de cinq personnages : L’Accueillant, Cherche-Aubaine, Le Facétieux, L’Incivil et Rédingoton.Il a été réalisé à 4 mètres de hauteur en 2008, d’après la maquette de Jean Dubuffet datant du 2 juillet 1974, appartenat à la Fondation Dubuffet.

IMG_9888 bis

*En arrière plan le Petit Palais

 

 

Ce monument est dû à l’initiative de l’architecte Ieoh Ming Pei, chargé de construire la nouvelle aile (East Gallery, la fameuse adjonction de l’architecte I.M.Pei) de la National Gallery de Washington D.C., qui sollicite Jean Dubuffet en décembre 1970.

IMG_9884 BIS

Le projet se précise bien plus tard, à une époque où Dubuffet se lance dans des réalisations de grande envergure, dont la réalisation de son spectacle Coucou Bazar dans lequel apparaissent de nombreux personnages.Ce « tableau animé » va fortement influencer le projet pour l’East Gallery : un groupe de personnages, directement inspiré de ceux pour Coucou Bazar, accueillera les visiteurs à l’entrée du futur bâtiment.

 

 IMG_9892 bis

 

 

Si le projet évolue par la suite,nombre et positionnement des personnages, les caractéristiques fondamentales du projet définitif de Welcome Parade apparaissent très tôt ; les personnages seront regroupés en un cercle resserré, l’un d’eux levant haut son bras, préfiguration de L’Accueillant qui deviendra plus tard la figure dominante du groupe.

 

IMG_9894 bis

 

L’ensemble trouve sa forme définitive le 2 juillet 1974 lors d’une réunion à Paris avec Ieoh Ming Pei. Le projet de sa réalisation à l’échelle monumentale, considéré trop provoquant, sera malheureusement abandonné.

IMG_9896 bis

 

Quand Jean Dubuffet crée sa Fondation à Périgny sur Yerres (91 Essonne)en 1973, son premier geste a été de lui donner tous ses projets de sculptures monumentales et de maquettes d’architecture car sa préoccupation principale était d’assurer l’avenir de ces projets. Qu’ils puissent éventuellement, après son décès et dans le respect de son oeuvre, devenir réalité.Les sculptures présentées ici ont été réalisées par Richard Dhoedt (Art & Volumes), l’un des praticiens ayant travaillé avec Jean Dubuffet.

 

 IMG_9897 bis

 

Courtesy : Pace Gallery, Waddington Custot Galleries et Fondation Dubuffet

 

Pace Gallery et Waddington Custot Galleries sont les agents exclusifs de la Fondation Dubuffet à laquelle l’artiste a donné toutes ses maquettes d’architecture en vue de réalisations monumentales.

IMG_9898 Cherche Aubaine bis

La photo de Jean Dubuffet et Ioeh Ming Pei sont issues du panneau explicatif posé sur le socle de l’ensemble.

C’est Ieoh Ming Pei qui a fait a Pyramide du Louvre

Coulisses du sapin animé des Galeries Lafayette

Dans les coulisses de la fabrication du sapin animé des Galeries Lafayette

 

Ce sapin animé est le premier de l’histoire des grands magasins. C’est tout simplement féérique.

IMG_9717 ter

Dans l’atelier de Nathalie Bournillat, la poussière vole, les machines crient, les artisans travaillent. Il y règne un joyeux désordre : outils et de matériaux, de sculptures inachevées et de pièces finies. Dans un autre bâtiment, à quelques mètres de là, après un couloir et quelques portes entrouvertes, la structure apparaît.

IMG_0051

Elle parait tout d’abord petite, mais elle est impressionnante de détails, de minutie, et de calculs. Le lieu qui l’accueille est immense et froid, à l’opposé les marionnettes qui l’habillent sont animées et chaleureuses, à l’image de leur marionnettiste, Jean-Claude Dehix.

IMG_9664 bis

 

Ciseaux dans les mains et pupilles concentrées, Jean-Claude Dehix peaufine les réglages.

IMG_0144

C’est lui qui tire les ficelles. Aussi coloré que son ouvrage, c’est sourire aux lèvres et regard au ciel que l’homme en rose explique que lui et son équipe travaillent depuis plus de trois mois sur le projet.

IMG_9660 bis

Près de dix heures par jour de labeur, ajoutera plus tard – sans démotivation aucune – une jeune artisane. Les petites mains sont stressées, il s’agit de tenir les délais. Néanmoins elles ne boudent pas leur plaisir de participer à cet événement de taille.

Les Galeries Lafayette rendent hommage cette année aux enfants et à la magie de Noël, les marionnettes font de l’arbre de Noël le premier sapin animé de l’histoire des grands magasins.

IMG_9724 bis BIS

 

Frédéric Lourau, directeur de l’identité visuelle et de l’image des Galeries Lafayette, a imaginé cette oeuvre. « Un rêve d’enfant vu par des yeux d’adultes ». » C’est pourtant avec des étoiles dans les yeux qu’il nous parle de ces moments magiques où le petit garçon qu’il était admirait les vitrines des grands magasins ».

 

IMG_0111-1

Après les scrupuleux calculs nécessaires à la concrétisation de l’idée, rubans, tissus, clous, peinture et autres matériaux ont pris le relais, et sont posés sur les décors, constitués d’un château fort, de maisonnettes et de mignons personnages.

 

Les souris sont en tutus …

IMG_0063

…les ourson en gentlemen.

IMG_9696 bis

 

« Ces souvenirs d’enfant émerveillé par l’esprit de Noël sont aujourd’hui un lot commun, de quoi élaborer un sapin digne de la nostalgie des grands et de l’innocence des petits. Des mécanismes tournants, un château fort d’hier et des personnages d’aujourd’hui, le rapport au temps se lit sur les décors, tout comme la cohérence du projet s’entend dans la voix de Frédéric Lourau. Une construction visible du premier étage du magasin, un jeu d’échange avec les animations des vitrines, une adaptation des poids et mesures : « On y est depuis février ! » s’exclame-t-il. Neuf mois. L’enfance arrive ».

IMG_9718 bis

Sources :

http://www.galerieslafayette.com/

Les nounours s’habillent en Prada au Printemps Haussmann

Joyeuse obession by Prada

 

Les vitrines du Printemps Haussmann accueillent la féerie de Miuccia Prada.

Juste pour le plaisir

Coup de coeur pour cette vitrine, on ne s’y trompe pas, c’est la plus jolie, les enfants sont scotchés devant, et peu importe que ces nounours véhiculent l’image d’une marque.

 

Tellement jubilatoire

IMG_9615 BIS

Ces petits nounours habillés par Prada sont tout simplement … jubilatoires !!!!
Ils sont drôles,  et terriblement mode !

IMG_9609 BIS

Miuccia Prada fait briller les yeux des enfants,  et ceux d’une modeuse patentée ! Ceci grâce à ses oursons coiffés de turbans et équipés de sacs à dos en Nylon réglisse, de sucres d’orge et de pains d’épice, de bolides illuminés, de calendrier de l’Avent géant, de sacs de Lilliputiennes et d’escarpins.

IMG_9607 BIS

 

Le mélange des genres – fête populaire et griffe de luxe – déconcerte parfois; toutefois les enfants apprécient, tandis que les femmes lorgnent sur les tenues et les accessoires de mode !

IMG_9604 BIS

Le thème « Joyeuse obsession »  choisi par l’enseigne parisienne ne pouvait mieux convenir à Prada.

IMG_9583

« Chaque année, nous étudions une thématique qui reflète la vie du grand magasin ou bien qui
traduit une tendance sociétale plus globale », souligne Annalisa Elia Loustau, ­directeur général
marketing du Printemps.

IMG_9602 BIS

« L’an dernier, nous souhaitions nous réinscrire dans le patrimoine parisien avec Dior… Cette fois,
nous ressentions cette envie générale de renouer avec les traditions, avec une joie de vivre enfantine.
Mais parce que la tradition vue par Le Printemps ne peut pas être qu’à l’ancienne, nous avons cherché
une griffe capable d’insuffler cet esprit d’innovation, de la réinterprétation. Et ce désir a trouvé son expression immédiate chez Prada !  »

 

les nounours Prada sont « De véritables petits chef-d’œuvres »

IMG_9600 BIS

 

La mission était délicate.

 « Il est vrai que nous avons abordé le sujet avec Mme Prada car, habituellement, nous développons nous-mêmes la création. Mais si nous nous sommes engagés dans ce projet, c’est parce qu’ils ont
l’expérience d’un grand magasin, ils ont cette expertise des vitrines ­animées qui est unique au monde, se réjouit Stefano Cantino. En Italie, nous n’avons pas la même culture du grand magasin à cause de la configuration des villes. Pour nous, c’est une première cette animation de Noël ! »

IMG_9592 BIS

La griffe s’est lâchée joyeusement en confectionnant sur mesure, dans ses ateliers, absolument tous les costumes et les accessoires de ces oursons jouant aux majorettes. La musique a été confiée à  Frédéric Sanchez, mais célèbre illustrateur sonore des défilés de Prada.
 « Une fois qu’il a été briefé, il s’est énormément amusé, confie Franck Banchet. Il s’est notamment
inspiré des musiques des années 1950 dans les patinoires et des chants de Noël en tout genre.  »

IMG_9585 BIS

Ces vitrines seront là pour huit semaines, après, rideau…

« C’est dramatique, sourit Annalisa Elia Loustau dans son bureau du Printemps.
Nous accomplissons chaque année de ­véritables petits chefs-d’œuvre… qui disparaissent au bout de huit semaines.  »

IMG_9601 BIS

http://madame.lefigaro.fr/

 

Vitrines de Noël Grands Magasins

Vitrines de Noël

Grands Magasins

Boulevard Haussmann Paris 9ème

Métro Chaussée d’Antin-Lafayette

Vitrines de Noël 2013

Partons à la découverte des vitrines de Noël. C’est une tradition indissociable de l’idée de fête, un souvenir d’enfance que chacun attend de voir reparaître chaque année à cette époque.

Vitrines de Noël 2013

Que ce soit avec des ours blancs endimanchés  au sport d’hiver ou avec l’ histoire de la belle et la bête, depuis plus de cinquante ans les grands magasins revisitent le genre des vitrines de noël et rivalisent d’ingeniosié pour créer la féérie.

Vitrines de Noël 2013

L’ origine des vitrine remonte à l’époque où il y avait un rayon jouet au magasin. Il s’ agissait de mettre en avant les marques de jouets vendues au magasin en les exposant dans les vitrines. Aujourd’hui le Printemps n’a plus de rayon jouets mais a décidé de respecter la tradition avec des vitrines animées et des créations uniques chaque année. La tradition des vitrines féériques est installée. Elles font rêver jeunes et moins jeunes.

Vitrines de Noël 2013

Le public, toujours au rendez-vous, vient parfois de loin pour les admirer.

Vitrines de Noël 2013

C’ est donc une aventure qui recommence chaque année dès le mois de janvier. Le magasin le Printemps a choisi de travailler avec le grand couturier Prada. Les Galeries Lafayette ont décidé de se réapproprier leurs vitrines et d élaborer un conte de fées dont l’ histoire est déjà couchée sur le papier, avec la complicité des montres Swatch..

Vitrines de Noël 2013

Les scènes sont imaginées, il faut trouver les personnages, les animaux, savoir comment on va les habiller; il faut travailler le paysage en trois dimensions. Pleins d’artisans travaillent sur le projet, des menuisiers, des électriciens des gens qui ont plein de talent et produisent ces personnages et ces maisons.

Vitrines de Noël 2013

Une fois les personnages habillés par le couturier on fait appel à celui qui depuis toujours leur insuffle la vie c’est le marionnettiste Jean-Claude Dehix.

Vitrines de Noël 2013

Chaque personnage a un geste différent. Suivent cinq mois de préparation et d’ essais en atelier sur chaque personnages qui seront tous transformés et s animeront comme par magie.

Vitrines de Noël 2013

Sources : France 3

Vitrines de Noël 2013

Sapin animé des Galeries Lafayette 2013

Les Galeries Lafayette

Sapin animé

40, boulevard Haussmann

75009 Paris 9

Le sapin-spectacle s’anime toutes les heures sous la Coupole

Du 06 novembre 2013 au 31 décembre 2013

IMG_9656 bis

 

Cette année le sapin sort vraiment de l’ordinaire et enchantera petits et grands !

IMG_9662 bis

 

C’est un rendez-vous exceptionnel à ne pas rater. Chaque heure, le grand sapin de Noël planté sous la Coupole des Galeries Lafayette Haussmann se transforme en véritable petit théâtre éphémère, animé avec la complicité de Swatch, la marque en perpétuel mouvement !

IMG_9667 bis

 

À 4 m du sol, le sapin de 20 m réserve une belle surprise : il accueille à son pied un petit village en fête…

IMG_9689 bis

 

Tic tac Tic tac… c’est avec précision de la grande marque de montres Swatch rythme le quotidien d’un paisible village.

IMG_9732 bis

 

A chaque coup d’horloge lancé dans les airs sous la Coupole, il s’illumine et le spectacle commence.

IMG_9742 bis

 

« Des souris ronflent puis s’activent, se déchainent et enfin déclenchent les mécanismes qui réveillent tout le village !

IMG_9757 bis

 

Les hiboux sortent des ouvertures, les fenêtres s’ouvrent et dévoilent les scènes de Noël : Lilly la poupée et son ours Martin, Monsieur et Madame Loup, les maisons décorées… »

Cet exceptionnel spectacle musical pour enchante chaque heure.

IMG_9764 bis

 

Avec la complicité de Swatch à l’occasion de ses 30 ans, l’heure est donnée en cadrans surdimensionnés et mécanismes d’engrenages géants suspendus à 4 m du sol… Impossible de louper ces spectaculaires coups d’horloge !

IMG_9769 bis

 

http://haussmann.galerieslafayette.com/sapin_noel_201/

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+