Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour avril, 2014

Eglise de La Madeleine

Eglise de La Madeleine

Paris 8e

Métro Madeleine

Je suis à Paris depuis 1977, je ne suis jamais rentrée dans l’Eglise de La Madeleine, et en discutant avec d’autres parisiens en attendant l’ouverture des portes pour le concert des Prêtres, je me suis rendue compte que beaucoup ne l’ont jamais visité. Explications

La Madeleine

Sous le fronton apparaît la dédicace latine : D.O.M. SVB. INVOCAT S. MAR. MAGDALENÆ (Au Dieu tout puissant et très grand, sous l’invocation de sainte Marie-Madeleine).

La Madeleine s’impose dans le paysage parisien. C’est à la fois une église et un quartier. Elle occupe un site exceptionnel : elle domine le faubourg Saint-Honoré et les grands boulevards et à donné son nom à ce quartier de Paris.La Madeleine

Elle a été conçue pour caler la perspective entre les deux palais de Gabriel de la place de la Concorde.
Tout le monde connaît La Madeleine, on ne peut pas la rater. Mais tous n’y sont pas rentrés, peut-être rebutés par le caractère monumental de l’édifice. Son aspect massif et païen a été décrié dès les origines « Tome 2 de la Bourse, la bas de laine » disait Victor Hugo. La somptuosité de ses décors scandalisait Montalembert : « Le pauvre ne peut se sentir chez lui »
Là aussi notre regard doit s’aiguiser. Que portent ces robustes colonnes si ce n’est un fronton
qui met en exergue la fragilité humaine :

Marie-Madeleine, la pécheresse repentante de l’Evangile.

Aujourd’hui, les bureaux ont pris le pas sur les habitations au risque d’effacer ces nuances. La majorité des personnes que l’on croise dans les rues ne résident pas sur place.La Madeleine

L’esthétique de La Madeleine est équivoque : à cause de ses colonnades, elle ressemble à l’Assemblée Nationale ou à la Bourse; elle est construite sur le même mode néo-classique que le Panthéon des grands hommes; avec tant de statues, elle s’apparante à un musée de sculpture.La Madeleine

Perchée sur son socle monumental, La Madeleine peut décourager le promeneur des boulevards qui hésite à gravir les marches d’un temple qui ressemble à tant d’autres bâtiments publics.
La semi-obscurité de la nef et l’absence de chapelles en font effectivement un sanctuaire atypique.
Ainsi donc jeudi soir je suis rentrée pour la première fois dans La Madeleine, et je fus gagnée peu à peu par la somptuosité des lieux. Plus sobre que la plupart des autres églises parisiennes dans le sens où le visiteur ne retrouve pas les nombreux tableaux ou les oeuvres d’art.

La Madeleine est uniforme et grandiose.  L’élan des ordres classiques, la beauté des marbres et la subtile répartition de la polychromie soulignent le parti de l’architecte : un cadre majestueux convenant aux grands rassemblements.

Ravissement de sainte Marie-MadeleineLa Madeleine

Comme j’étais au concert, je n’ai évidemment pas pu la visiter, j’ai pris juste quelques photos, qui reflètent la somptuosité des décors.
L’Eglise de La Madeleine est vraiment très imposante, sombre.Le regard se porte immédiatement sur l’imposante sculpture du choeur, Il s’agit du Ravissement de sainte Marie-Madeleine, sculpté par Charles Marochetti (1806-1868).La Madeleine

Ce groupe occupe le retable d’un autel monumental dont la blancheur est relevée par les ors de la somptueuse garniture d’autel d’époque Restauration et des deux reliefs où apparaît le Christ, à l’antependium et à la porte du tabernacle.La Madeleine

Selon la tradition, Marie-Madeleine aurait terminé sa vie en Provence, à la Sainte Baume.La Madeleine 

Là, des anges venaient la soutenir dans ses extases, lorsque son âme quittait la terre et entraînait son corps vers les cieux.La Madeleine

Mosaïque de Lameire

Au-dessus du choeur, la mosaïque de Lameire est une pure merveille.
Avec le halo des projecteurs, impossible de faire des photos couleurs, j’ai dû choisir la monochromie. La Madeleine

D’après M. Krieger : le Christ de la Résurrection apparaît dans toute sa gloire, au centre, offert à l’adoration de ses premiers disciples et de ceux qui ont évangélisé la Gaule, auréolés sur un fond d’or.
Ils sont séparés par quelques palmiers, arbres de la Palestine comme de la Provence. La Madeleine

Sous les pieds du Christ, le texte Vivat qui Francos diligit Christus rappelle le début de la loi salique du royaume de France (Vive le Christ qui aime les Francs !)

Décors sculptésLa Madeleine

Les caissons surbaissés abritent des sculptures; contrastant fortement avec les dorures, la pierre blanche a été utilisée pour les six grandes statues.La Madeleine

Il y a beaucoup à dire sur l’Eglise de La Madeleine, tant elle recèle de richesse. A suivre…

La Madeleine

Sources : http://www.eglise-lamadeleine.com/
Toutes les photos de l’intérieur ont été prises sans flash, et depuis ma chaise ! 

Les Prêtres à La Madeleine

Les Prêtres en concert à l’Eglise de La Madeleine

Paris 8e

Métro : Madeleine

 Toutes mes photos sans exception sont prises sans flash

Jeudi 24 avril 2014 Les Prêtes étaient en concert à la superbe Eglise de la Madeleine à Paris.

Le concert était présidé par Monseigneur Di Falco Léandri.

Les Prêtres

J’étais assez bien placée, un peu loin de la scène mais pas trop; pour cela il a fallu que j’arrive 1h30 avant le début.

Les Prêtres

Le décor est sublime, Les Prêtres ont été ovationnés, et rappelés trois fois sur scène. Rappels honorés. Ce fut un moment magique dans cet endroit. Même si on n’est pas croyant, difficile de rester insensible au message diffusé par les lieux, et celui des Prêtres.

Les Prêtres

Un concert placé sous le signe de la religion catholique, comme vous pouvez vous en douter. Ainsi, pendant la pause des Prêtres, Mgr Di Falo Léandri a invité l’assistance à réciter le Notre-Père.

Les Prêtres

Je précise que les paroles de certaines chansons ont été écrites par Monseigneur Di Falco Léandri, qui a ainsi adapté pour ce dernier opus des morceaux de musique classique :

Infunde Amorem : paroles à partir du livre d’Isaïe au chapitre II sur les motifs de l’Allégro con Fuoco de la symphonie n° 9 en mi mineur op 95 dite du Nouveau Monde d’Antonin Dvorak

Les Prêtres

Amen : sur les motifs de la suite pour orchestre de Jazz n° 2 de Dimitrievitch Chostakovitch

Telle est la Loi : à partir de l’Evangile selon St Jean au chapitre 8 sur les motifs du concerto n°2 en sol mineur, op 8 dit l’Eté d’Antonio Vivaldi

le Christ est présent : sur les motifs de l’Adagio n° 9 en mi mineur, op 95, dite du nouveau monde d’Antonin Dvorak

Les Prêtres

Joseph Dinh Nguyen Nguyen a mis en musique la prière Notre-Père

La scène était devant le choeur, et en particulier devant la magnifique sculpture de Charles Marochetti « le Ravissement de sainte Marie-Madeleine ».

 

Les trois chanteurs sont :

Jean-Michel Bardet, né le 17 novembre 1964, 49 ans, curé de la paroisse de la cathédrale de Gap depuis 2004

Charles Troesch, né 1er juin 1982, 31 ans, ordonné prêtre en juin 2009, vicaire de la paroisse Saint-Roch de Gap puis nommé chapelain de la Basilique de Notre-Dame du Laus en septembre 2010

Joseph Dinh Nguyen Nguyen, né 5 décembre 1984, 29 ans, ancien séminariste dans le diocèse de 2004 à 2007

Les Prêtres

« AMEN » est leur troisième et dernier album.

Avec « AMEN », Les Prêtres et Monseigneur Jean-Michel di Falco Léandri ont décidé d’apporter leur aide à l’Association ATD (Agir Tous pour la Dignité QUART MONDE. Ils aideront aussi Père Guy Gilbert dans les travaux d’aménagement de la ferme de Faucon (Alpes de Haute-Provence) où il accueille des jeunes en difficulté. Ils apporteront de nouveau leur appui au Père Pedro à Madagascar.

Les Prêtres

Comme le faisait remarquer hier soir Monseigneur Di Falco, le disque Amen a détrôné celui de Stromae dans le top vente!

Avec ce troisième et dernier album, Les Prêtres entament leur tournée d’adieu, AMEN, du nom de leur dernier album.

Ce titre est hautement symbolique, AMEN étant utilisé par les chrétiens pour signifier la fin d’une prière. Ici c’est la fin d’une belle et grande aventure par une tournée d’adieux.

Les Prêtres

« AMEN, tel est le titre de ce dernier album, qui, vous l’aurez compris, sera le dernier. Notre vocation n’est pas de faire carrière dans la chanson, tel n’est pas notre métier, c’est pourquoi nous avons pris la décision de faire nos adieux avec cet album « AMEN ».

Les Prêtres

Ainsi que vous pouvez vous en douter il n’est pas facile de faire face à la fois à notre ministère d’évêque et de prêtres, qui est prioritaire, et de vivre l’aventure d’un album : écrirture des textes, enregistrements, séances photos, tournages des clips, émissions de télévion, de radio, interviews avec la presse, et surtout concerts en France et au-delà. Mais, comme nous invite à le faire le Pape François, nous éloigner de temps en temps de chez nous, c’est aller vers ce que le Pape appelle « les périphéries » et partager notre joie d’aimer le Christ et de nous savoir aimés par Lui.

Les Prêtres

Nous avons cependant vécu une grande et belle aventure avec toutes celles et tous ceux qui ont bien voulu nous accompagner. Et vous êtes très nombreux, plusieurs millions, car on n’écoute généralement pas un album tout seul.

Les Prêtres

Pour cet ultime album, le père Jean-Michel Bardet, le père Charles Troesch, et Joseph Dinh Nguyen Nguyen ont remis leur voix au service de chansons vouées à la foi, l’amour,la tolérance, l’espoir, la fraternité. Nouas avons voulu le faire tous ensemble, comme pour les deux albums précédents, même si Joseph Dinh Nguyen Nguyen a choisi d’arrêter sa formation en vue de devenir prêtre, s’est marié depuis, et est aujourd’hui papa d’un petit garçon.

Pas un centime n’entre dans le budget de fonctionnement du diocèse de Gap et d’Embrun ».

Monseigneur Jean-Michel Di Falco Léandri, Evêque de Gap et d’Embrun Les Prêtres

C’est à la suite d’une discussion avec Didier Barbelivien que Mgr Jean-Michel di Falco Léandri évêque de Gap et Embrun (Hautes-Alpes) propose à deux prêtres et un séminariste du diocèse de Gap et d’Embrun d’enregistrer un disque au profit de deux projets, l’un pastoral (construction d’une église à Notre-Dame du Laus dans le diocèse) et l’autre caritatif (construction d’une école à Madagascar).

Ce projet s’inspire du groupe irlandais The Priests.

Source : mon CD acheté sur place à la fin du concert

Avataar Vitry sur Seine

Avataar
Vitry sur Seine Val de Marne 94

 
Bob la girafe

 « Un nouveau pochoir à Vitry ! Bob la girafe est de retour, mais en grande taille ! Avataar

Après les guerriers bantu, les girafes déboulent à Vitry, histoire d’apporter un côté africa à Vitry sur Seine ».

Avataar

Work in progress
L’aventure continue à Vitry sur Seine. Pas une semaine sans que je ne découvre une nouvelle oeuvre!
Et jeudi après-midi, cerise sur le gâteau, j’ai eu la chance de voir un street artist vitriot en plein travail !

Avataar

Il sème ses petits bonhommes un peu partout à Vitry, je les ai vus pour certains sans en connaître l’auteur, c’est fait!

Avataar

Vitry sur Seine est un musée à ciel ouvert, et la capitale du Street Art.

Avataar

Et c’est toujours intéressant de mettre un nom sur les dessins, et un visage sur le nom.

Avataar

Avataar

Avataar

« Pourquoi je peins à Vitry sur Seine? Car c’est ma ville, et j’aime ce qui ce qui se passe dans ma ville depuis quelques années. Toutes ces couleurs, ces personnages, ces animaux, ont participé au regard que portent les gens sur Vitry.

Avataar

Avant, on parlait de rap, maintenant on parle de Street Art. Je suis heureux de savoir que je participe à ce changement avec mes personnages, mes « avataars ». J’espère qu’il y a des gens qui cherchent mes bonhommes tout comme certaines personnes cherchent les envahisseurs de Space Invader sur Paris. Je veux aussi donner aux jeunes l’envie de peindre.Avataar

Il y a beaucoup de talents à Vitry mais qui ne savent pas comment s’occuper les mains. Peindre peut être un bon passe-temps; en tout cas pour moi c’est une passion ». Avataar

Avataar
Sources : Vitry Ville Street Art Editions Critères

Retrouvez Avataar  sur son site :

https://www.facebook.com/pages/Avataar/360659194019857?ref=ts&fref=ts 

Photos de Avataar publiées avec son autorisation.

Rue Eginhard Mémorial de la Famille Zajdner

Rue Eginhard Mémorial de la Famille Zajdner

Paris 4e

Métro Saint-Paul

 

Dans la rue Eginhard, une résidence et derrière des grilles un petit jardin paisible.

Rue Eginhard Mémorial de la Famille Zajdner

Dans ce petit havre de paix, un monument attire l’attention.

Rue Eginhard Mémorial de la Famille Zajdner

Il rappelle le souvenir d’Elias Zajdner, déporté et mort à Auschwitz avec ses trois fils en mai 1944. Un acte de mémoire à l’égard des nombreuses familles qui, à la même époque, subirent le même sort.
Le Marais est le  quartier qui abrita à l’époque la plus importante communauté juive de Paris. Aujurd’hui le Marais est resté le quartier juif de Paris.

Rue Eginhard Mémorial de la Famille Zajdner

Les expériences pratiquées par les médecins nazis se sont déroulées hors des protocoles scientifiques
et des codes déontologiques admis et reconnus par la communauté scientifique et médicale internationale.
Elles exposaient les cobayes humains à des conditions cruelles voire barbares pour les plus extrêmes d’entre  elles avec des apports scientifiques contestables voire inutiles.

Rue Eginhard Mémorial de la Famille Zajdner

Au Camp d’Auschwitz Birkenau, dans ce fameux bloc des expériences, celles-ci ont porté entre autre sur la gémellité, et différentes maladies et la reproduction humaine menées par le tristement célèbre Docteur Josef Mengele. 

Rue Eginhard Paris

La rue Éginhard

Paris 4e

Métro Saint-Paul ou Pont-Marie

 

Rue Eginhard Paris

 

Le Marais insolite

Le Marais a conservé des petites ruelles moyenâgeuses très pittoresques, et à l’ambiance italienne.La rue Eginhard a un charme fou. 

Rue Eginhard Paris

La rue Eginhard

Cette petite rue coudée donne sur la rue Charlemagne.

Rue Eginhard Paris

Éginhard, homme de lettres du 9e siècle, était l’historien de Charlemagne. Il était son protégé et le roi lui demanda de diriger la construction de la cathédrale d’Aix-en-Provence. Il rédigea une Vie de Charlemagne, puis il se retira dans une abbaye avec sa femme qui aurait été la propre fille de Charlemagne. Cette rue a été rebaptisée sous le Second Empire : la voie porte toutefois encore des traces de son ancien nom de rue Neuve-Sainte-Anastase, comme en atteste l’inscription gravée sur le mur du 8, rue Charlemagne, à l’entrée de la rue.

Rue Eginhard Paris

*Plaque de pierre de liais conforme aux ordonnances de 1729 avec le numéro du quartier. Paris était
divisé en 12 quartiers depuis leur création en 1795 jusqu’à la réorganisation par la loi du 16 juin 1859
en vingt nouveaux arrondissements.Ici nous étions dans le quartier 12
Saint-Jacques,Observatoire,Jardins-du-Roi,Saint-Marcel

 

Rue Eginhard Paris

Les soeurs de la résurrection

Les monogrammes SA en fer forgé ornent les deux impostes rondes des portes d’entrée des immeubles. C’était la marque des religieuses de l’hôpital Sainte-Anastase, propriétaires de ce lotissement locatif créé vers 1666- 1667 par le maître maçon Charles de Brécy. Les hospitalières de Sainte-Anastase ont été les propriétaires des maisons du côté pair.

Rue Eginhard Paris

*Tout le long de la rue, plusieurs impostes présentent les monogrammes en fer forgé des Soeurs de Sainte Anastase « SA », bien lisibles., comme ici au numéro 8. Les soeurs occupaient les maisons paires de l’ancienne rue Neuve Sainte Anastase. 

 

Les soeurs ont été longtemps logées près de l’église Saint-Gervais, puis elles transportèrent leur établissement rue Vieille-du-Temple en 1657, dans un hôtel qui allait être remplacé ensuite par le marché des Blancs-Manteaux.Rue Eginhard Paris

Les maisons de la rue Éginhard, avec les remarquables arcades surbaissées des anciennes boutiques et le puits surmonté d’une niche encadrée d’ailerons à volutes, sont les dernières traces, minérales, de leur histoire.

Rue Eginhard Paris

Dans ce cul-de-sac, la rue présente aussi les vestiges d’une fontaine.

Rue Eginhard Paris

Le philosophe Jacques Naigeon (1738-1810), membre de l’Institut, ami de Diderot et d’Holbach, connu pour son athéisme absolu a vécu dans cette rue.

Rue Eginhard Paris

Sources :

http://www.marais-secret.com/p/decouvertes.html

http://ecrits-vains.com/ballades/balade25/balade25.html

Rue Eginhard Paris

*Les remarquables arcades surbaissées des anciennes boutiques. A cet endroit il y a actuellement une crèche.

 

A suivre demain une autre curiosité dans cette rue, inattendue, mais pas tant que ça! 

 

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+