Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour juillet, 2014

Les lampadaires télescopiques du Pont du Carrousel Paris

Pont du Carrousel

Paris 1er

Bras de fer

A l’origine, il s’appelait pont des Saint Pères, car il était situé près de cette rue, ou pont du Louvre puisqu’il arrive face au Louvre sur la rive droite.

Pont du Carrousel Paris

Pont du Carrousel Paris

Le premier pont du Carrousel fut construit en 1833 par l’ingénieur Antoine Rémy Polonceau. C’était une merveille d’ingéniosité. Toutefois sa hauteur ne permettait pas le passage des péniches, et sa structure de bois et de fer était trop fragile.

Pont du Carrousel Paris

En 1936 un nouvel ouvrage en pierre, plus classique, le remplace. Les quatre statues de l’ancien pont, dues au ciseau de Louis Petitot, sont ajoutées à l’ensemble. Elles représentent la Seine, la Ville de Paris, l’Abondance et l’Industrie.

Pont du Carrousel Paris

Pont du Carrousel Paris

Les Ponts et Chaussées font appel au talentueux ferronnier Raymond Subes pour l’éclairage. Subes contribua activement à la renaissance de l’art subtil de la ferronnerie.

Pont du Carrousel Paris

La conception des lampadaires était compliquée : la proximité du Louvre imposait de ne pas afficher trop de modernisme, et de ne pas dépasser 13 mètres, soit la toiture du Palais.

Pont du Carrousel Paris

Une autre exigence s’ajoutait à ces contraintes : la portée des lanternes devait être de 20 mètres, pour ne pas éblouir les automobilistes, et pour que l’ensemble du pont et des quais soit couvert par les quatre foyers lumineux.

Pont du Carrousel Paris

Pont du Carrousel Paris

Subes imagine alors une étrange mécanique, des lampadaires télescopiques !

Pont du Carrousel Paris

Interrompu par la guerre de 1939 Subes reprend les travaux en 1940. Toutefois, tous les stocks de cuivre devant être signalés à l’administration d’occupation, il continue son travail en cachette. A ses risques et périls il dissimule les lampadaires terminés (20 tonnes de cuivre et 40 d’acier) dans les souterrains du pont. Ils ont subi plusieurs inondations. Après la Libération, Subes les restaura et put enfin les mettre en place.

Pont du Carrousel Paris

Pont du Carrousel Paris

Les quatre lampadaires sont toujours sur le pont du Carrousel, à l’abri dans leurs étuis de bronze, prêts à offrir aux promeneurs du soir un spectacle « son et lumière » des plus grinçants…

Toutefois la fragilité des mécanismes rend un usage intensif impropre, et pour le moment, tout au moins, ils sont mis hors service.

Sources : Paris secret et insolite, Editions Parigramme

Le trésor du Pont Royal

Le trésor enfoui du Pont Royal

Paris 1er

Métro : Palais-Royal Musée du Louvre

 
Autrefois la seule solution pour traverser la Seine entre le Louvre et le boulevard Saint-Germain était un bac payant (d’où le nom de la rue voisine) que l’on devait à Henri II.

Paris Pont Royal

 * Photo ci-dessus : à gauche le Musée d’Orsay, à droite le Louvre. Ci-dessous, par dessus le Pont Royal, la verrière du Grand Palais, et derrière la verrière, nous apercevons les tours de La Défense et tout à fait à droite l’Arc de Triomphe. 

Paris Pont Royal

Mais ce moyen de transport n’était pas rapide ni très pratique. En 1632, on construit un pont en bois, peint en rouge. Ce pont a té régulièrement détruit et reconstruit suite aux incendies et aux crues de la Seine.

Paris Pont Royal

Le Musée d’Orsay, à droite le Grand Palais.

Pont Royal Paris

 

Il faudra attendre l’arrivée au pouvoir de Louis XIV pour que celui-ordonne de bâtir un pont plus solide, et à ses frais, une première! Le coût a été de 742 171 francs. Le pont sera en pierre, matériau plus solide et plus sûr, et qui soit digne de la magnificence de son règne.

Le pont fut construit de 1685 à 1689, sous la direction des très célèbres Jules Hardouin-Mansart et Jacques Ange Gabriel. Le pont porte tout naturellement le nom de Pont Royal.

Pont Royal Paris

La première pierre fut posée le 25 octobre 1685. A cette occasion, on enferme plusieurs médailles dans une boîte en bois de cèdre, longue de 14 pouces et large de dix. Ces médailles, au nombre de treize, marquent chacune un évènement mémorable du règne de Louis XIV.

Pont Royal Paris
L’une des médailles est en or, et les douze autres sont en argent. On dépose cette boîte remplie de médailles dans une autre en plomb, et on les encastre toutes les deux dans le massif de la première pile du pont, côté Tuileries. 

Ce trésor est toujours en place aujourd’hui !!

Pont Royal Paris

« Louvois vient de succéder à Colbert dans la charge de surintendant des bâtiments du roi.
Les plans du pont sont donnés par Jules Hardouin-Mansart. La construction est dirigée par Jacques IV Gabriel. La fondation de la première pile, du côté des Tuileries ayant présenté des difficultés, il est fait appel au frère François Romain de Maastricht, moine de l’ordre dominicain, qui y emploie pour la première fois la machine à draguer.


Un chroniqueur contemporain a écrit:
« Il prépara par ce moyen le terrain sur lequel la pile devait être élevée, fit échouer un grand bateau marnois rempli de matériaux, et l’entoura de pieux battus sous l’eau et d’une jetée de pierre. On forma ensuite une espèce de caisse ou crèche contenant des assises de pierre, cramponnées, attenantes à ces parois, et après qu’elle eut été immergée et consolidée par de longs pieux de garde, on remplit le vide que laissaient entre eux les parements avec des moellons et du mortier de Pouzzolane, que l’on employa pour la première fois à Paris. Cette fondation fut chargée s’un poids beaucoup plus considérable que celui qu’elle devait soutenir après la construction du pont, et comme, au bout de six mois d’épreuve, il ne se manifesta qu’un tassement de 27 millimètres, qui fut attribué à la retraite des mortiers, on éleva sans crainte la pile et les deux arches collatérales. C’est dans cette pile qu’on a déposé les inscriptions et les médailles. » »

Pont Royal Paris

*Le Pont Royal mène directement à la rue du Bac Paris 7e

Pont Royal Paris
*Les grandes barres par dessus les arbres, ce sont les manèges de la fête foraine installée aux Tuileries.

 

Le Pont Royal, comme son voisin le Pont Neuf, se distingue des autres ponts de Paris qui eux portent des maisons sur leur dos.

Sources : Secrets de Paris et   http://structurae.info/ouvrages/pont-royal

Merci  JM 😕

Les cadenas d’amour du Pont des Arts

Pont ou Passerelle des Arts

Paris 1er

Métro Pont-Neuf

La passerelle, qui enjambe la Seine au niveau du Louvre, offre l’une des plus jolies vues de Paris. Ci-dessous, la paserelle des Arts mène à l’Institut de France, où siège entre autres l’Académie Française, sous la coupole.

Cadenas d'amour Pont des Arts

Hélas, depuis quelques années, son grillage est entièrement recouvert de ces cadenas de laiton, souvent gravés aux initiales des amoureux, donnant à la structure un aspect doré et scintillant.

Même si la mairie de Paris relativise le danger et assure que les cadenas ne peuvent pas tomber dans la Seine, ce que j’ai vu dimanche m’affole. Il n’y a qu’à regarder ces images.Cadenas d'amour Pont des Arts

Cadenas d'amour Pont des Arts

De plus, j’ai constaté que le grillage de la passerelle penche dangereusement en avant, c’est à dire vers la Seine, sous le poids des cadenas. De plus je me demande si ce n’est pas la passerelle elle même qui pourrait s’effondrer sous les tonnes de cadenas. C’est effrayant.

Regardez bien la photo en dessous, tout le long de la rambarde, il y a des trous, là où le grillage a cédé sous le poids des cadenas. 

Cadenas d'amour Pont des Arts

Le dimanche 8 juin, pont des Arts, ou Passerelle des Arts, a été évacué suite à l’effondrement d’une partie du grillage du parapet, sur lequel prolifèrent les « cadenas d’amour » que les touristes accrochent par milliers.

« Cela s’est produit vers 17H50. 2,40 m de grillage se sont effondrés sur la passerelle, sans faire de victime », a précisé un responsable à la préfecture de police. « La passerelle a été immédiatement évacuée et fermée. »Cadenas d'amour Pont des Arts

Le pont des Arts est malheureusement connu du monde entier pour ses milliers de « cadenas d’amour » que les couples viennent fixer le long du parapet pour sceller leur union, avant de jeter la clé dans la Seine. Cette pratique figure dans les guides touristiques.

Au mois de mars 2014, deux Américaines de Paris ont lancé une pétition a été lancée pour demander à la mairie d’enlever les cadenas. Elles estiment que cette coutume porte atteinte à la sécurité et à la qualité de vie des habitants.

Pétition restée sans effet, force est de le constater, les cadenas, sitôt enlevés, reviennent en force.Cadenas d'amour Pont des Arts

On le voit parfaitement sur la photo ci-dessus, c’est un amoncellement de cadenas sur le grillage du Pont des Arts.

Cadenas d'amour Pont des Arts

Pollution

On peut parler ici de double pollution. Cette pollution est visuelle : après s’être manifestée sur tous les continents, en Allemagne, en Russie et jusqu’en Chine, et surtout en Italie, la pratique des « cadenas d’amour » apportés par les couples voulant sceller leur union a atteint le pont des Arts en 2008.

 

Limitée jusqu’en 2010, cette coutume a abouti à la couverture in extenso des 150 mètres de parapet. De plus la perspective magnifique ver le Louvre ou l’Institut de France est complètement gâchée par ces milliers de cadenas.Cadenas d'amour Pont des Arts

Enfin, après avoir sceller leur union, les amoureux jettent le aclé dans la Seine, imaginez l’état du fond de la Seine. Ici, ce n’est pas comme à la fontaine de Trévi à Rome, impossible de retirer les clés qui polluent le fleuve.Cadenas d'amour Pont des Arts

*Vue sur le Pont royal, à gauche vous apercevez la Tour Eiffel, à droite, Le Louvre.

 

Cette coutume se propage aux autres ponts parisiens. Le pont de l’Archevêché, les passerelles Simone-de-Beauvoir, Léopold-Sedar-Senghor ou celle du canal Saint-Martin sont maintenant ornés de milliers de verrous.

Une quarantaine de cadenas ont aussi été signalés récemment au sommet de la Tour Eiffel.

Comme il n’y a plus de place sur le Pont des Arts, les touristes accrochent désormais les cadenas au lampadaires, ou aux passerelles d’accès côté Louvre et Institut de France, dans le 6e arrondissement de Paris.Cadenas d'amour Pont des Arts

Cadenas d'amour Pont des Arts

Un poids qui pourrait infliger des blessures

Cette situation est jugée dangereuse par Jean-Pierre Lecoq, le maire du 6ème arrondissement de Paris : « Comme cette passerelle surplombe la Seine et qu’il y a de très nombreux bateaux de touristes qui passent, un poids relativement lourd tombant d’une certaine hauteur peut infliger une blessure voire un coup mortel à un passager. »

C’est pourquoi l’élu demande à ce que les verrous soient retirés tous les 6 mois. Une mesure qui ne semble pourtant pas décourager les amoureux, prévoyant déjà de racheter de nouveaux cadenas.Cadenas d'amour Pont des Arts

« C’est un problème qui, techniquement, est difficile à gérer parce qu’on enlève régulièrement des cadenas, mais il faut les entreposer, c’est déjà plusieurs tonnes », explique Bruno Julliard, qui s’inquiète de « trouver une alternative qui soit crédible et séduisante pour les touristes ». En attendant, les cadenas du pont des Arts ont été envoyés à la déchetterie.

Pour une amoureuse de Paris comme moi, ça me désole de voir cette si belle perspsective complètement polluée par ces maudits touristes. Le pont est défiguré.Cadenas d'amour Pont des Arts

Cadenas d'amour Pont des Arts

sources : le monde, rtl

Les cadenas d’amour du Pont des Arts

Pont des Arts

Paris 1er

Métro : Pont-Neuf

L’amour déborde à la passerelle des Arts, ou quand l’amour se perd…

Cela devait arriver…

En l’espace de quatre ans, la situation s’est dégradée, tout au long de cette article je ferai le parallèle entre le période 2010-2011et 2014.

On en parle depuis un moment, les cadenas « de l’amour » ont eu raison du Pont des Arts. Personnellement je trouve cette pratique inadmissible, les touristes étrangers détruisent un pont qui est classé monument historique depuis le 17 mars 1975. C’est d’autant plus inadmissible, sous prétexte d’une pseudo tradition, inventée de toute pièce !Les cadenas d'amour Pont des Arts 3 mars 2011

Ci-dessus, le 3 mars 2011, ci-dessous le 27 juillet 2014Les cadenas d'amour Pont des Arts

Dès le lundi 19 mai 2014, lors de son premier Conseil de Paris, Anne Hidalgo avait annoncé son intention de décrocher les cadenas du pont des Arts, alertée par les dégradations : à plusieurs endroits la grille était cassée.

Un de ses conseillers a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’interdire;  au vu des évènements, il faut interdire cette pratique qui détruit le patrimoine parisien; car d’autres pont sont concernés.

De plus, il existe une réelle pollution avec toutes des clés qui finissent au fond de la Seine. Il s’agit aussi d’une pollution visuelle, car la structure légère de la passerelle des Arts disparaît sous un épais manteau scintillant de milliers de cadenas scellés sur ses grilles. La beauté des lieux s’en trouve fortement dégradée.

Leur poids, 87 TONNES, pèse très lourd sur les rambardes, qui cette fois s’affaisse, comme ce dimanche du week-end de la Pentecôte..Les cadenas d'amour Pont des Arts 3 septembre 2011

Ci-dessus, le 3 septembre 2011, ci-dessous le 27 juillet 2014.Les cadenas d'amour Pont des Arts

Les « cadenas d’amour » sont des cadenas que des couples accrochent sur des ponts ou des équipements publics pour symboliser leur amour. A Paris c’est la passerelle des Arts qui est devenue le lieu privilégié des amoureux. Mais ils sont si nombreux que les grilles en sont parfois endommagées.

Cette pseudo « mode » est apparue à partir des années 2000, et s’est rapidement répandue dans toutes les villes touristiques du monde: Londres, New-York, Séoul, Paris… La tradition des « cadenas de l’amour », serait née à Pécs (Hongrie), probablement au 19e s. À l’époque, les soldats en garnison dans la ville laissaient en souvenir le cadenas qui fermait l’armoire de leur chambre.

A Paris, cette coutume a commencé en 2008 sur le pont des Arts et s’est étendue sur le pont de l’Archevêché, Solférino et la passerelle Simone de Beauvoir. Les cadenas comportent parfois des noms ou des inscriptions ou sont accrochés à un gros coeur en métal. Il est d’usage d’en jeter ensuite la clé dans la Seine. Cette pratique a lieu aussi au Ponte Vecchio de Florence ou au Ponte de l’Accademia de Venise et dans des lieux romantiques de la plupart des grandes villes.

Les cadenas d'amour Pont des Arts

Les cadenas d'amour Pont des Arts

Si on se réjouit que les amoureux soient si nombreux, ce rituel pose néanmoins quelques problèmes puisque ces témoignages d’amour, milliers de petits cadenas en acier, pèsent très lourd ! Il arrive que certaines parties des rambardes s’affaissent et nécessitent le remplacement régulier de tronçons de grillage.

Des inspections régulières ont donc lieu pour rechercher les pans de grillage tordus qui doivent être démontés et remplacés. Ainsi une rambarde s’est affaissée encore dimanche 8 juin.

La passerelle des Arts est devenue la victime des amoureux qui veulent sceller leur amour dans la durée !

La rambarde du pont des Arts fortement abîmée par le poids des cadenas

Dimanche 8 juin, après l’affaissement d’une rambarde (affaissement qui a nécessité la fermeture du pont des Arts pendant une partie de l’après midi), Bruno Julliard, premier adjoint à la maire de Paris a insisté sur le fait qu’il fallait trouver une solution à ce problème.

Quelques jours auparavant, c’est sur la feuille de route de son premier adjoint que la Maire de Paris, Anne Hidalgo, avait donné le cap : « Je vous invite également à ouvrir une réflexion autour du phénomène des « cadenas d’amour », afin de proposer des alternatives à la fois artistiques, solidaires et écologiques. »Cadenas d'amour Pont des Arts 3 septembre 2011

Ci-dessus, 3 septembre 2011, ci-dessous 27 juillet 2014. En haut, on aperçoit encore les gens à travers les grilles du pont, en dessous c’est complètement bouché.Cadenas d'amour Pont des Arts

Certaines villes interdisent cette pratique et verbalisent, je trouve qu’elles ont parfaitement raison ! On ne peut pas continuer à voir détruire sans impunité, car qui paye les réparations? certainement pas les amoureux !!

D’autres préfèrent installer des éléments spécifiques (arbres métalliques, structures dédiées…). A Moscou, des arbres métalliques ont été installés à côté du pont Luzhkov. Les branches servent à accrocher les cadenas d’amour. Les jeunes mariés y enchaînent leurs cœurs cadenassés.

En Italie, un lampadaire du Ponte Milvio à Rome s’est écroulé sous le poids des cadenas. Depuis, ils sont interdits sous peine d’amende. A Florence, tous les cadenas ont été enlevés du Ponte Vecchio pour ne pas détruire la construction historique.

Liverpool, en Grande Bretagne, a promu cette tradition romantique en incitant les amoureux à accrocher les cadenas d’amour à Albert Docks. Un panneau indique  » Ceci est une place spéciale pour les amoureux! Accrochez votre cadenas et jetez la clé dans la rivière Mersey ».

Hambourg, pas encore dépassée, se contente de faire disparaître les cadenas par les services de voirie.

Paris, qui revendique un titre de capitale de l’amour, fait jusqu’ici preuve d’une certaine tolérance. On temporise et gère la situation en veillant au remplacement des rambardes détériorées.

« Ce qu’en disent les touristes

Hassan et Samira sont arrivés du Maroc hier, et le Pont des Arts est leur toute première visite. Pour eux, c’est un endroit incontournable et ils n’entendent pas renoncer à poser leur cadenas. En revanche, ils ont plusieurs idées pour remédier au problème, « On pourrait avoir des cadenas spéciaux en plastique qui ne pèseraient rien » commente Hassan, « à New York, ils accrochent des clés usb, c’est peut-être une piste à explorer ». Et pour recycler les cadenas accrochés, « pourquoi ne pas imaginer un musée des cadenas ? » propose le touriste.

L’arbre métallique ne leur semble pas être une bonne idée, car, soulignent-ils, « le pont est un symbole fort, il représente la liaison, donc l’amour ».

Cadenas d'amour Pont des Arts 3 mars 2010

Le 3 mars 2010, la grille du pont était bien ajourée, aujourd’hui elle est complètement rendue opaque par les cadenas. Ci-dessous, la photo est du 29 décembre 2013.

Cadenas d'amour Pont des Arts 29/12/2013

Robert et Tiffany sont un couple d’Américains de Floride, ils ont vu le pont de l’amour dans la scène finale du film « Insaisissables » (« Now you see » me en anglais) et se sont jurés de rejouer la scène « so romantic ». Sur le point d’acheter un cadenas, ils se ravisent quand ils apprennent que ces cadenas menacent les grilles, et s’éloignent en lançant « Save the bridge! » (« Sauvez le pont ! »).

A quelques mètres, un jeune homme vient de s’agenouiller et d’ouvrir une petite boite rouge contenant une bague. Théo vient de demander son amie en mariage. Ils ont parcouru la moitié du globe pour voir le pont des amoureux et y accrocher un cadenas, qui, disent-ils, symbolise leur amour éternel. Ils précisent cependant qu’ils ignoraient la menace que représentent les cadenas et qu’ils accrocheraient volontiers leurs cadenas ailleurs, à un arbre métallique par exemple ».

Pour sceller son amour il y aussi une autre solution qui consiste a envoyer un e-cadenas d’amour à l’élu(e) de son coeur.

Ce matin, j’ai surpris des toursites en train d’accrocher leurs cadenas … en haut des lampadaires du pont. 

Cadenas d'amour Pont des Arts

Cadenas d'amour Pont des Arts

Et voilà le travail :

Cadenas d'amour Pont des Arts

En trois ans cela a pris des proportions qui dépassent l’entendement, la mairie a été laxiste, et à ce jour, rien n’a été fait. Les cadenas sont tuojours vendus pour que les touristes puissent les accrocher, directement sur le Pont des Atrs, ou pire, chez les bouquinistes en bord de Seine. Il paraît que cette pseudo coutume figure dans les guides touristiques des pays étrangers. Cadenas d'amour Pont des Arts

http://archeologue.over-blog.com/

www.paris.fr/

Demain, la suite des dégats, c’est effrayant !

Propriété Caillebotte Passerelle

Propriété Caillebotte

8 Rue de Concy
Yerres Essonne (91)

 

La Propriété Caillebotte est située au centre géographique du territoire de la commune d’Yerres.

Propriété Caillebotte

Typique du XIXe siècle, elle a été aménagée dans les années 1830, dans le style « à l’anglaise », au tracé irrégulier. Elle est aujourd’hui ouverte au public et constitue autant un lieu de repos qu’une invitation à découvrir un riche patrimoine historique : les fameuses fabriques d’ornementation qui parsèment son beau parc d’agrément et qui ont presque toutes été restaurées.

Propriété Caillebotte

Le visiteur peut satisfaire sa curiosité en empruntant les pas de Gustave Caillebotte lui-même, puisque c’est ici, dans la villégiature familiale, que le peintre planta son chevalet en plein air, peignant près de 90 toiles au cours des étés des années 1870.

Propriété Caillebotte

Ce petit pont métallique enjambait un ancien bras de rivière, qui a été reconstitué en 2006 par le paysagiste Louis Benech. On se plaît à évoquer les ambiances que Claude Monnet avait créées et peintes à Giverny autour de son fameux étang et de son pont japonais.

Propriété Caillebotte

Le Bras de fer de Kasia
résine, mousse de polystyrène, acier, 150 cm x 180 cm x 60 cm x 3 éléments, Biennale de Yerres 2011

 

Propriété Caillebotte

Propriété Caillebotte

Biographie de Kasia Ozga
Kasia Ozga est né à Varsovie, en Pologne peu avant la déclaration de la loi martiale. Après avoir vécu à Berlin, Springfield, Glenview, Boston, et Cracovie, elle travaille aujourd’hui entre Paris et Chicago.

Propriété Caillebotte

Propriété Caillebotte

Ozga crée oeuvres d’art public et des installations sculpturales dans une variété de matériaux pour les espaces intérieurs et extérieurs. Ses œuvres dépeint l’évolution des relations entre le corps humain et notre environnement soit directement, par l’utilisation de matériaux organiques volontairement affectées par les conditions météorologiques dans le temps, ou indirectement, par l’intermédiaire de métaphores visuelles pour l’expérience du temps. Elle a tout conçu de paysages interactifs permanents à temps temporaire des installations basées sur les matériaux allant du pain aux pixels à bronze. Les objectifs conceptuels et des contextes environnementaux de chaque pièce influencent les matériaux qui sélectionne Ozga.

Propriété Caillebotte

Propriété Caillebotte

Ozga est un ancien bénéficiaire Kosciuszko Foundation Fellowship, Harriet Hale Woolley destinataire Subvention de la Fondation des Etats-Unis et le destinataire Jeune artiste professionnel Voyage subvention du ministère de la Culture polonais bénéficiaire. Son travail a été exposé dans 5 états aux Etats-Unis et dans 10 pays.

Propriété Caillebotte
http://kasiaozga.com/background
et site de la propriété Caillebotte

 

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+