Paris autrement

Paris autrement

Blog principalement consacré à Paris, ville touristique qui a la réputation d'être la plus belle ville du monde. Vous découvrirez également un Paris pittoresque, insolite et secret : ce sont des endroits souvent méconnus des Parisiens. Sans oublier la région Ile de France.

 "Ajoutez deux lettres à Paris : c'est le Paradis." Jules Renard

Le mur murant Paris, rend Paris murmurant    Anonyme

Paris se visite le nez en l'air  :   http://www.parislenezenlair.fr/ 

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire

                       

  Chaque article où ce logo apparaît fait l'objet d'un dépôt chez un huissier de justice

Les écrits et les photos  de ce blog ne sont pas libres de droit. Ils ne peuvent être utilisées, sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite de son auteur.

" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Article L111-1 du code de la propriété intellectuelle

Bien faire et laisser braire

Archives pour octobre, 2015

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

FIAC Hors les Murs

Jardin des Tuileries Paris 1er

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

La FIAC,  Foire Internationle d’Art Contemporain, est le rendez-vous incontournable des amateurs. Pour les personnes qui ne peuvent pas aller au Grand Palais, une FIAC Hors les Murs permet au grand public d’admirer une cinquantaine d’oeuvres qui surprendront. Celles-ci sont disséminées un peu partout dans Paris,  c’est un véritable jeu de piste pour les trouver.FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

 FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

Elles sont toutes à vendre, et peuvent atteindre des prix monumentaux, à l’image de cette oeuvre.

 » Celle-ci, on ne sait pas encore exactement, entre 350 000 et 400 000 €, terminée, livrée, et montée chez le client »  Philippe Gravier, galeristeFIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

 

Kengo Kuma
Yure, 2015
Bois massif de mélèze, acier et textile
1 200 x 422,5 x 800 cm
Courtesy Galerie Philippe Gravier, ParisFIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

Kengo Kuma, né en 1954 à Yokohama, est un architecte japonais contemporain. Héritage de la culture japonaise et modernité de formes contemporaines architecturales, construisent son discours en parfaite adéquation avec la nature.FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

 

Il apporte un regard nouveau en utilisant des matériaux comme le bambou, les bois traditionnels japonais, le papier et les textiles.FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

Présentée pour la première fois au Jardin des Tuileries, Yure répond à un projet d’édition de petites maisons nomades incarnant l’ambition de créer un nouveau concept entre Art et Architecture.FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

 Ces « Maisons d’éditions » sont des structures nomades, démontables et durables pouvant s’inscrire autant dans le paysage artistique qu’environnemental.FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Kengo Kuma Yure

 

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries

Paris 1er

Comme je suis certaine que vous allez aimer, voici une sélection d’oeuvres d’art contemporain présentées aux Tuileries !

De drôles de choses non identifiées trainent par terre ! Approchons pour voir ce que c’est … Fiac 2015 Hors les Murs Jonathan Monk Objets trouvés

Jonathan Monk
Objets Trouvés, 2015
Trois marbres blancs de carrare (Bianco P)
45 x 48 x 121 cm
51 x 52 x 153 cm
53 x 54 x 181 cm
Courtesy Untilthen, Saint-OuenFiac 2015 hors les Murs Jonathan Monk Objets trouvés

2015 hors les Murs Jonathan Monk Objets trouvés

 

Jonathan Monk est né en 1969 à Leicester, Royaume-Uni. Il vit et travaille entre Berlin et Rome.

En interrogeant tant les systèmes linguistiques que sémantiques, il mêle hommage et humour ainsi que contexte personnel et histoire de l’art, créant des conjonctions entre le monde de l’art et la vie quotidienne, laissant libre voie à la dérision et l’humour.2015 hors les Murs Jonathan Monk Objets trouvés

2015 hors les Murs Jonathan Monk Objets trouvés

LOVE. Le majeur de Maurizio Cattelan au centre de Milan … Les gigantesques doigts de marbre manquants – index, annulaire, auriculaire (et pouce) – seraient-ils le point de départ des trois sculptures de Jonathan Monk, comme grossièrement enlevés de leur fondement ? L’artiste prétend avoir trouvé leurs étonnants correspondants dans un marché aux puces, exposés ici comme des « Objets Trouvés ».

 

Anita Molinero
Sans titre, Amiat 2, 2015
180 x 140 x 150 cm

Sans titre, Amiat 3, 2015
308 x 208 x 150 cm

Production réalisée en collaboration avec AMIAT – Entreprise du Groupe IREN, Turin
Courtesy  Thomas Bernard – Cortex Athletico, Paris

Fiac Hors les Murs 2015 Anita Molinero sans titre

Fiac Hors les Murs 2015 Anita Molinero sans titre

Née à Floirac en Gironde en 1953, Anita Molinero vit et travaille à Paris.Fiac Hors les Murs 2015 Anita Molinero sans titre

L’artiste utilise depuis 1980 des objets qu’elle rencontre dans l’environnement urbain. A partir des années 1990, sa sculpture se nourrit de science-fiction et commence à employer le chalumeau. L’autorité de son geste laisse la place à l’accident et le choix de la nomination Sans Titre  attenue cette autorité. Chacune de ses oeuvres peut être  fille ou garçon, image ou abstraction, corps ou absence en même temps.

Fiac Hors les Murs 2015 Anita Molinero sans titre

Fiac Hors les Murs 2015 Anita Molinero sans titre

Les métamorphoses s’opèrent avec violence et sensualité ; les silhouettes se détachant et s’élevant de l’objet. Les oeuvres présentées ont été produites à partir de deux containers fournis par l’entreprise AMIAT, des éboueurs de la ville de Turin à l’occasion de son exposition personnelle au Musée Ettore Fico en février 2015.

Elvire Bonduelle
Moulures, 2011
Polystyrène, résine
3 formats : 60 x 115 x 176 cm / 130 x 115 x 176 cm / 200 x 115 x 176 cm
Courtesy  Galerie Laurent Mueller, Paris
Production Artois Comm./Lab-Labanque

Elvire Bonduelle est née en 1981 à Paris.
Elle vit et travaille entre Paris et Los Angeles.Fiac Hors les Murs 2015 Elvire Bonduelle Moulures

« Les six Moulures présentées au Jardin des Tuileries sont un ensemble de portions de moulures ornementales géantes dont le profil correspond à celui d’un corps standard confortablement installé. En tant que sculptures, elles s’offrent au regard avec leur flanc lisse et parfait, mais elles s’offrent aussi comme sculptures d’usage, idéales pour le repos et la contemplation des visiteurs. Elles font à la fois référence à la moulure Haussmannienne, ornement classique de l’appartement bourgeois parisien, et au modernisme tout fonctionnel que Le Corbusier a développé autour de son Modulor. » Marguerite Pilven.

Smiljan Radic & Marcela Correa
Le garçon caché dans un poisson, 2010
Granit et cèdre
540 x 300 x 164 cm
Courtesy SOLO PROJECTS, ParisFiac Hors les Murs 2015 Smiljan Radic & Marcela Correa

Fiac Hors les Murs 2015 Smiljan Radic & Marcela Correa

Conçue comme un refuge et inspirée d’une gravure de David Hockney sur une histoire des frères Grimm (Le lièvre des mers), la structure monumentale Le garçon caché dans un poisson, est composée d’une pierre creusée et traversée par un pilier en bois, permettant d’accueillir une personne à l’intérieur. Le travail de Smiljan Radic exprime une singulière et intense relation avec la nature et son environnement. Face au violent séisme qui avait touché le Chili en 2010, l’architecte sculpteur nous renvoie une image poétique de la tragédie en offrant un refuge à l’homme.Fiac Hors les Murs 2015 Smiljan Radic & Marcela Correa

Fiac Hors les Murs 2015 Smiljan Radic & Marcela Correa

sources : www.fiac.fr

FIAC 2015 Hors les Murs Les Tuileries Xavier Veilhan Rayons

FIAC 2015 Hors les Murs

Jardin des Tuileries Paris 1er

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan

Rayons (Les Tuileries), 2015 Xavier Veilhan

Acier inoxydable, polyester, vernis polyuréthane 370 cm x 1110 cm

Courtesy Galerie Perrotin, Paris, Hong-Kong

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

Xavier Veilhan est né en 1963. Il vit et travaille à Paris. Entre Le Nôtre et Naum Gabo, « les Rayons » pour le Jardin des Tuileries : « Mon travail avec les rayons est une tentative de traiter des espaces en conservant leur transparence. FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

Je cherche à connecter les lignes géométriques de l’architecture dans laquelle l’oeuvre est installée, ou encore à confronter la géométrie des fils tendus à la nature environnante. Ici, l’objet installé est monolithique mais multiple comme une hélice, alors que sa forme sans fonction est dictée par les forces (ou contre forces) des fils tendus qui le constituent. FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

Leur trame insaisissable se superpose au dessin rigoureux des jardins à la française comme une gravure qui épouserait son motif. Comme une fenêtre de Dürer ou une camera obscura, les rayons divisent, sans le représenter, l’espace derrière eux et deviennent outil d’optique autant qu’oeuvre d’art. » (Xavier Veilhan)FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

FIAC Tuileries 2015 Xavier Veilhan Rayons

sources : www.fiac.com

Maison et tombe de Rouget de Lisle Choisy le Roi

La Maison de Rouget de Lisle

Rue Rouget de Lisle Choisy le Roi

 

Les dernières années à Choisy le Roi

Rouget de Lisle fut hébergé par la famille Voïart dans une maison située rue des Vertus, aujourd’hui rue Rouget de Lisle. Mme Voïart étiat une femme douce, spirituelle, auteur de romans et de contes moraux. Mr Voïart faisait à ses heures de la peinture. Mlle Elise Voïart fut l’élève du graveur Poret. Mme Amable Tastu, fille Voïart, femme de lettres, devenue , célèbre en 1825 par les Oiseaux du Sacre, était traitée en égale par Chateaubriand, Victor Hugo, Lamartine, et Sainte-Beuve.

Ainsi s’écoulaient des jours heureux dans cette maison devenue le sanctuaire de la poésie, de la musique, de la peinture et de tous les arts réunis. La demeure était entourée de tous côtés de verdure, de bon air, de calme et de verdure.

Retiré dans sa chambre le soir, il lisait, écrivait et composait de la musique. C’est dans ces dernières années qu’il publia le second volume de Mémoires de Tous.

Tous les jours, revêtu d’une longue redingote d’officier, coiffé d’un chapeau à larges bords, il allait se promener dans la grande avenue de Choisy, fort souvent un livre à la main. Quoique la tête fut couverte d’une forte perruque qui le vieillissait un peu, on le reconnaissait à son air doux et bon, à son attitude noble et chevaleresque (Poisle-Desgranges, p.98 ).

Quand le temps était bien clair, il se rendait sur les hauteurs de Thiais, et de là, son regard pouvait embrasser toute la vallée de la Seine, et se reposer ensuite sur un riant horizon, bordé par des coteaux, avec, dans le fond, les villages ou bourgs de Villeneuve Saint Georges, Créteil, Boissy, Limeil,Brévannes, Maisons, Vincennes et Charenton, et plus près Vitry, avec son clocher gothique et ses vastes pépinières. Rouget de Lisle Choisy le Roi

Telle est la vie qu’aurait mené, selon ses biographes, Rouget de Lisle à Choisy le Roi. Pour être impartial et complet, voici le témoignage un peu différent, et plus pessimiste, d’une personne qui habitait une maison voisine de la sienne. Interrogée en 1882 par le rédacteur d’un journal, voici ce que dit de lui Mme veuve Desperriers, rentière, âgée de 72 ans :

« J’ai vu Rouget de Lisle deux fois par jours, tous les jours, pendant cinq ans. […] Nous le regardions passer, il faisait pitié. Il était vieux, cassé, tout abattu, penché sur le côté droit, la tête toute blanche, comme un homme à qui on aurait donné cent ans. Je nelui ai jamais connu qu’un costume. C’était une vieille redingote, longue, toute grise. Il portait des culottes longues comme tout le monde, mais sur la tête, il avait toujours une espèce de toque originale. […] Appuyé sur sa canne, il allait tout doucement. Dans sa figure, il y aviat quelque chose de si malheureux qu’on n’osait lui parler. »

La santé de Rouget de Lisle, déjà éprouvée par son séjour à la prison de Sainte Pélagie, fut compromise par l’attaque d’apoplexie de 1826 commença à décliner doucement et l’hiver de 1835, si long, si rude, si humide, lui porta un coup fatal. Il mourut à Choisy le Roi le 27  juin 1836 à l’âge de soixante-seize ans.

Choisy le Roi Rouget de Lisle

Toute sa vie il aima passionnément la musique et la poésie, et, en homme respectueux de la parole donnée, resta toujours fidèle à son premier serment prêté à la Constitution de 1791.

La maison construite après 1770. Elle n’apparaît pas encore sur la carte des chasses sous Louis XV, Rouget de Lisle y meurt le 26 juin 1836. En 1881, la mairie fait apposer une plaque commémorative de sa mort. L’ancienne écurie du XIXe siècle abrite aujourd’hui un garage.Rouget de Lisle Choisy le Roi

En face, lui rendant hommage, le sculpteur Erevantzi apposa un bas-relief représentant quelques notes de la Marseillaise ainsi qu’une effigie de Rouget de Lisle.Rouget de Lisle Choisy le Roi

Les obsèques de Rouget de Lisle

Ses obsèques eurent lieu le mardi 28 juin. Elles furent simples et dignes comme son caractère. Le gouvernement ne s’y fit pas représenter. Pourtant, sur le drap mortuaire, on voyait entourées de branches de laurier, l’épée de l’ancien capitaine du génie et la Croix de la Légion d’honneur. Pendant la cérémonie religieuse, un jeune ouvrier de la maroquinerie apporta une corbeille de fleurs d’immortelles qu’il distribua par bouquets à tous les assistants et aux gardes nationaux qui les mirent au bout de leurs fusils ( lettre de Mr Voïart ).

Le général Blein, son ami, prononça un discours d’une voix émue :

[…] Il aima la France et la liberté; mais il détesta la licence et la démagogie. Il fut destitué de sa liberté pour avoir bravé Carnot à l’occasion du serment de haine à la royauté, exigé des militaires en activité.

Ainsi traité par le gouvernement révolutionnaire, il ne voulut pas reprendre du service sous le Directoire, fut oublié sous le Consulat et sous l’Empire, malgré ses relations avec Joséphine et Napoléon, et presaue en butte à la proscription sous la Restauration.

[…] Rouget de Lisle vivra éternellement dans le souvenir des amis de la Liberté et de la gloire de la France!

Puisse t-il être consolé dans un monde nouveau des injustices qu’il éprouva dans celui-ci !

Puisse t-il être touché des regrets des amis qui l’ont perdu ! « Rouget de Lisle Choisy le Roi

La cérémonie funèbre semble être terminée; les derniers coups de feu venaient d’être tirés sur la tombe par la garde nationale, et la foule silencieuse se trouvait déjà près de la porte du cimetière lorsque, tout à coup, on entendit retentir de mâles accents. C’étaient les ouvriers de Choisy qui, avec respect, entouraient la fosse; l’un d’eux, monté sur le tertre formé par la terre retirée de la tombe, chantait les couplets de La Marseillaise et tous répétaient le refrain. Quand on arriva à la dernière strophe, à cette sublime invocation :  » Amour sacré de la Patrie  » tous ensemble tombèrent à genou et jetèrent sur le cercueil des centaines de petits bouquets d’immortelles.

Rouget de Lisle Choisy le Roi

 » Quelques heures après, dit Gindre de Maney, je quittai la maison hospitalière de Mr Voïart, et je me rendis une seconde fois au cimetière. La foule s’était écoulée, les chants avaient fait place au silence accoutumé des tombeaux et la terre s’était refermée sur de lui que je pleurais.

Je me retirai lorsque mon oreille fut frappée par une voix mélancolique et dont les sons ne m’étaient pas inconnus, je m’arrêtai et j’entendis soupirer des paroles touchantes, dignes de celle qui les prononçait, digne s de celui dont elle déplorait la perte et appréciait le talent.

C’était Mme Amable Tastu qui disait :

Elle nous a quittés, cette âme noble et tendre,

D’où jaillissait un jour de si nobles accents,

Accents connus de tous, que tous savaient comprendre

Et qui portaient aux Rois mille échos menaçants.

Quand, par un jour d’été, notre France endormie

S’éveilla tout à coup fière et libre, ses fils

Lui redirent ces chants de leurs pères appris.

A leur voix s’unissait plus d’une voix amie.

De ces temps orageux conjurant les périls.

Où sont-elles ces voix? Ces amis, où sont-ils ?

Ils laissent, oublieux, tes dépouilles mortelles

Cheminer au tombeau dans un humble appareil.

Des acteurs de Juillet, deux seuls te sont fidèles :

LE PEUPLE ET LE SOLEIL !

Adieu, encore m’écriai-je, Rouget de Lisle. Adieu ! Que cette terre de Choisy te soit aussi légère que l’air t’y fut doux et bienfaisant ! « 

Tombe de Rouget de Lisle

Dix ans après les obsèques, le général Blein fait transporter le corps de son ami dans sa propriété à Thiais. En 1861, une concession achetée à perpétuité permet d’inhumer le corps de Rouget de Lisle et de rattacher son souvenir à la ville dans laquelle il a achevé son existence.

En 1901, la pierre tombale, composée d’un obélisque orné d’une lyre, est déplacée à l’extrémité de l’allée nord du cimetière.Rouget de Lisle Choisy le Roi

Rouget de Lisle Choisy le Roi

Rouget de Lisle Choisy le Roi

 

On installe un cénotaphe de marbre à l’emplacement originel de la tombe.

Rouget de Lisle Choisy le Roi

Le 14 juillet 1915 a lieu le transfert des cendres de Rouget de Lisle aux Invalides. Cependant, des doutes subsistent quant aux ossements : sont-ils bien ceux de l’auteur de la Marseillaise, Les multiples déplacements permettent d’en douter et suscitent bon nombre d’interrogations.Rouget de Lisle Choisy le Roi

Rouget de Lisle Choisy le Roi

Sources : Histoire de Choisy le Roi, Auguste Franchot, Editions Le Livre d’histoire 

http://fr.topic-topos.com/tombe-de-rouget-de-lisle-choisy-le-roi

Lionceaux

Parc Zoologique de Paris
Opération des lionceaux  : séance de mésothérapie

Le 7 octobre 2015 les lionceaux  ont subi une intervention chirurgicale : un petit traitement par mésothérapie. En effet, ces adorables petites bêtes sont gravement malades.

Ils ont une maladie génétique, fréquente chez les lionceaux. Ils ont eu un premier traitement, l’équipe vétérinaire ne se prononçait pas sur la suite. Là ils ont eu un autre traitement, plus lourd; tout ce que je peux vous dire c’est qu’un soigneur m’a confirmé qu’ils vont mieux, c’est encourageant pour la suite, surtout quand on les voit en meilleure forme physique, et toujours aussi turbulents.

Ci-dessous deux vétérinaires du PZP, dont le Dr Lécu, chef vétérinaire, avec la queue de cheval.lionceaux Parc Zoologique de Paris

Les visiteurs l’ont remarqué, les lionceaux ont du mal à marcher, tombent souvent, surtout Shani qui a beaucoup de difficultés à se déplacer. Ceci dit, cela ne les empêche pas de grandir, de jouer, ou de faire les petits coquins avec maman, papa et les deux tatas.lionceaux Parc Zoologique de Paris
lionceaux Parc Zoologique de Paris

Le 12 août, j’ai remarqué que la pauvre petite Shani avait visiblement mal à patte, et avait beaucoup de difficultés pour marcher. J’ai alerté les soigneurs, le PZP. Je croyais qu’elle s’était fait tout simplement mal en chahutant avec ses frères. Or j’ai appris avec stupeur que c’était beaucoup plus grave que ça. lionceaux Parc Zoologique de Paris

* de gauche à droite : Shani, Atlas, Kibo, au pont d’eau, le 12 août 2015

 

Le lendemain, le PZP m’annonçait la pire des nouvelles : « Shani n’est pas blessée à une patte mais possède quelques troubles locomoteurs de l’arrière train, probablement d’origine neurologique ».

Un soigneur m’a confié que le pronostic vital de la petite Shani était engagé. Ses deux frères sont atteints de la même pathologie, à un niveau moindre pour Atlas.lionceaux Parc Zoologique de Paris

* Shani le 12 août 2015

 

Le traitement initial  : ils sont bourrés de calcium. Comme Shani devrait en absorber plus, les soigneurs ont essayer de la séparer des autres pour lui donner la dose nécessaire de médicaments. Mais elle ne mange pas si elle est seule. Du coup, tout le monde mange du calcium, y compris Aswad, et il y en a suffisamment pour que la petite ait sa ration journalière.

Second traitement  : mésothéapie pour les lionceaux

lionceaux Parc Zoologique de Paris

lionceaux Parc Zoologique de Paris

lionceaux Parc Zoologique de Paris

Ci-dessus, le soigneur porte comme un gros bébé le petit lionceau, encore intubé. Ci-dessous, le Dr Alexis Lécu, vétérinaire en chef du PZP, souriant devant le petit lionceau.

lionceaux Parc Zoologique de Paris

Après ce traitement par mésothérapie, les lionceaux vont beaucoup mieux, c’est spectaculaire pour Shani, elle est moins bancale, elle marche beaucoup mieux, et elle est déchainée! Certes ils tombent encore un peu, mais ces résultats sont encourageants, et ça fait plaisir de les voir pleins de vie.

lionceaux Parc Zoologique de Paris

* Les deux inséparables, Shani à droite, et Atlas, en dessous, je suppose Kibo, je ne me rappelle plus, en train de jouer avec un bâton de bois ! Photos du 9 octobre 2015

lionceaux Parc Zoologique de Paris

Merci Christiane F. pour les photos à la clinique,c’est très gentil 🙂 les autres sont les miennes !

Surtout, merci au PZP de prendre son de ses animaux, de les aimer; d’autres zoos n’auraient pas hésiter à les tuer… A Paris, on les garde, on les soigne, on les aime.

© Tous droits réservés, Visites guidées.net, © 2009-2017. Site optimisé pour Mozilla Firefox, Google Chrome et Internet Explorer 7+