logo

L’église rouillée de Crusnes

L’église Sainte Barbe de  Crusnes, ou l’église rouillée.

Département de Meurthe et Moselle.

Crusnes est situé dans une importante zone d’extraction du fer et possède un monument très original et unique, son église de fer, rongée par la rouille.

Avant sa restauration, elle était connue sous le nom d’église rouillée, et c’était la curiosité de la région.

Envahie par la rouille, ayant subi l’affaissement du sol comme le village une nuit de 1977,* l’église, unique au monde, menaçait de tomber en ruines et disparaître à jamais. Une campagne de restauration lui a rendu tout son éclat.

*Les mines sont abandonnées, le sol finit par s’affaisser, 72cm cette fois-ci

Eglise rouillée de Crusnes Meurthe et Moselle

Les 2 photos dergie, l’église rouillée ont été prises avec mon vieil argentique Canon en 2003. Au pays de la sidérurgie, la volonté fut de réaliser ce bâtiment avec l’acier  réputé lorrain. 

C’est une commande de la famille De Wendel propriétaire de la Société des Mines de fer de Crusnes, pour ses ouvriers en majorité polonais et italiens. Entièrement en métal (portiques en acier et murs extérieurs en tôle peinte),et sans un seul boulon, elle fut construite en dix mois seulement entre 1938 et 1939. Si la construction est pour les De Wendel l’occasion d’offrir une église à leurs ouvriers, c’est aussi celle de mettre en place un prototype d’église préfabriquée pouvant être montée par une main-d’oeuvre non qualifiée, exportable partout dans le monde et destinée avant tout aux colonies. La seconde guerre mondiale stoppera ce projet de fabrication industrielle.

photos de ce montage : sources wikipédia, et
http://patrimoine-xx.culture.gouv.fr/pages/res_ste_barbe.html
http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/archixx/imgs/p45-01.htm

L’église est dédiée à Sainte Barbe,patronne des mineurs. La Sainte protège les mineurs de fer et de charbon, les pompiers et les artilleurs. Conçue par l’architecte Claude Robbe, cette église a été terminée par son successeur Alphonse Fenaux. Les Constructions Métalliques Fillod ont fourni les éléments métalliques. L’église de Crusnes fut façonnée et assemblée par les ouvriers auxquels elle était destinée. Dès les années soixante-dix, la corrosion altère de façon préoccupante l’église.

Une campagne de restauration a été engagée en 1997 par les services de l’État avec le concours d’un mécénat privé pour remédier aux attaques dues à la rouille. Les éléments de la façade ont été déposés, transportés en atelier, restaurés et ont reçu un traitement anticorrosion avant d’être remontés sur le chantier. Les parties les plus altérées ont été remplacées par un acier de composition analogue et soudées manuellement. Elle a été repeinte entièrement en gris. Elle est classée au titre des Monuments Historiques depuis le 14 juin 1990. 

Eglise Sainte Barbe de Crusnes Meurthe et Moselle

Septembre 2008, l’église restaurée. (photo wikipédia).

Crusnes et le cinéma : les rivières pourpres 2.

Le tournage de la célèbre course poursuite à pied du film « les Rivières Pourpres 2, avec Jean Reno,  s’est déroulé autour de l’église de Crusnes. La plupart des scènes du film ont été tournées en Lorraine. 

Crusnes fut un village-frontière avec l’Allemagne entre 1871 et 1914. Elle est à une dizaine de kilomètres du Luxembourg, et à environ  15 km de Longwy. 

sources :http://www.patrimoineindustriel-apic.com/parcours/mines%20lorraine/eglise%20crusnes.htm  et wikipédia 

21 commentaires pour “L’église rouillée de Crusnes”

  1. bonsoir Francine, de balade toute la journée, je réponds à peine !! désolée pour ta chute (chute dûe à la neige ???) pour le Papé nous nous sommes râtés car lorsque j’ai décidé d’aller dans son village il avait mis son blog en pause pour vacances mais quelque temps après lorsque je lui en ai parlé il a été navré car il n’était pas encore parti  lors de ma visite !! partie remise !!

    bisous

  2. c est fouça… on ne croirait vraiment pas la même… et toi… tu ne m as toujours pas dit comment tu t es mis dans cet état… pas rigolo pour toi mais j en connais 2 qui doivent apprécier… gros bisous

  3. bonsoir ma francine … tu ne batailles pas trop pour taper sur le clavier ??? en tout cas, ma pauvre, te voilà bien arrangée !!! tu ne me dis pas comment tu t’es fait çà ??? jhabite trop loin sinon je serais acourrue pour te préparer des petits plats et te remonter le moral … Juste avant les fêtes, pas de chance !!!  – en tout cas, ton article est semblable aux précédents … SUPER !!! je connaissais les églises en bois mais en FER çà m’estomaque !!! une église démontable … comme une tente, jusqu’où va donc la foi !!!!!!!!!!!!! – merci pour cette découverte … bisous et courage

  4. aucune encore !!! Christine et moi attendons ta réponse pour la garde de tes chats et tes dates définitives … On verra tout çà en janvier donc … Laissons passer les fêtes … Pour le trajet, l’avion surement trop cher … le train serait peut-être bien … à moins que nous partions de provence en voiture (on pourrait venir te chercher à valence TGV ou avignon ??? A plusieurs chauffeurs c’est faisable sans trop de fatigue … je ne me souviens plus si tu conduis ???  ) … de toute façon, je regarderai les plans du routard et je vais aller voir ma copine de Sélectour … il y a peut-être des packages intéressants … bisousssssssssss

  5.   Une année 2010 qui se termine assez mal.Tu as fait une chute sur le verglas?Nous voilà maintenant deux blogueuses handicapées moi je circule avec une beau corset de maintien, Je vais devoir le garder pour mes voyages et balades, je l’ai depuis 9 semaines quand je me déplace, mais cela va mieux j’ai passé 2 semaines totalement allongée c’était moins drôle.Demain je revois le médecin…. Il faut conserver le moral, Bonne soirée Bisous

  6. Tu n’as trouvé que ce moyen pour ne pas aller au boulot ? Je plaisante bien sûr ! Mais comment t’es tu fait celà ? Une plaque de glace ? Ce doit être douloureux en plus. Après mes exploits de cet été à Vincennes, tu as voulu m’imiter. En tout cas c’est râté pour danser le rock’n roll au nouvel an. Foutue aussi la compétition de natation surtout la nage papillon. Par contre je suis certain que tu trouveras une astuce pour la photo. En attendant je te souhaite un prompt rétablissement. Bisous. Yves

  7. bonsoir une eglise de fer… fallait y penser l’accoustique  ne doit etre aussi bon qu’avec de la pierre ??    a cette époque elle devait etre trés froide l’hiver car les eglises n’etaient pas chauffées et le contraire en été en regardant tes com j’ai lu que tu as chuté je te souhaite un prompt retablissement bonne soirée bises

  8. Un petit coucou du corset de fer à l’épaule de béton…. sourire, il faut garder le moral et sourire de nos soucis, il sont ainsi plus facile à supporter…Tu nous imagines toutes les deux en boite pour la Saint Sylvestre….. rire…. Je pars faire mon bilan dans une heure…..ouf enfin le dernier….. de l’année….Tu pianotes avec la main gauche , pasz facile Bon courage Amitis Bisous de nous deux Christine

  9. Coucou Francine, j’espère que tu commenceras 2011 mieux que tu as terminé celle de 2010. Une chute à cause de la neige il faut le faire. Que ce soit à Paris ou à Nantes, tes photos sont toujours superbes. Je ne connais pas Nantes. La grue jaune est assez imposante et la restauration de l’église rouillée est une réussite. Bises.

  10. Je viens aussi de temps en temps regarder tes autres billets. J’ai vu que tu es allée dans le “Pays Haut” ? C’est comme cela que l’on appelle la région de Logwy. Ce n’est pourtant pas très attractif, enfin, surtout en hiver 😉 Tu as bien fait de visiter Crusnes et son église. mais elle était en travaux. Dommage;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !