logo

Châteaux et châteaux forts au bord du Rhin romantique

Les châteaux du Rhin romantique Allemagne

 

Des châteaux de légendes
Le long du Rhin romantique s‘égrènent des châteaux à une densité et une diversité uniques. Entre Bingen et Rüdesheim au sud et les collines du Siebengebirge au nord sont regroupés des châteaux forts médiévaux, de beaux châteaux baroques et d‘impressionnantes citadelles en un paysage culturel singulier. On est impressionné par la diversité des bâtiments de différentes époques. Ainsi, certains châteaux servaient à la perception des péages étant ainsi d‘importantes sources de revenus des puissances de l‘époque ; d‘autres édifices servaient à la protection contre les évêchés ou électorats voisins ; d‘autres encore avaient une fonction purement représentative. L‘état actuel des nombreux châteaux et châteaux forts du Rhin romantique ne saurait être plus hétérogène. Certains sont parfaitement entretenus grâce à des restaurations complètes au fil des siècles, abritent des restaurants, des hôtels ou des musées. D‘autres diffusent le charme mythique des ruines (presque entièrement) délabrées et laissent deviner les guerres et les révoltes dont ils ont été témoins.
Ces pépites historiques et monuments érodés sont souvent reliés entre eux par des chemins de randonnée. En ruine ou restaurés, ils portent au sein deleurs murs historiques des légendes rocambolesques qui s‘inspirent souvent de faits réels…

 

Château fort Schönburg, Oberwesel

Château fort Schönburg
A l’époque Ferdinand Freiligrath appelait ce château fort « le plus beau refuge du romantisme au Rhin ». Encore maintenant le château fort Schönburg fait honneur à son nom. Il héberge un hôtel renommé. Il est aussi utilisé comme centre de jeunesse par le Kolpingwerk.

En 1150, en possession de Hermann von Stahleck, il faisait temporairement fonction de « Reichsburg », pour ensuite être acquéri (en 1266) par les seigneurs von Schönburg. Comme beaucoup de ses voisins, le château fort Schönburg était détruit en 1689 par les Français. Depuis 1885 il a été peu à peu reconstruit en son état original. L’imposant mur-abri est un des plus intéressants dans son genre.

Château fort Schönburg

Le château de Schönburg à Oberwesel fait fi gure d‘exception parmi les châteaux du Rhin moyen : il resta propriété de l‘empire jusqu‘à sa destruction. Il fut érigé pendant la première moitié du XIIème siècle par le comte palatin Hermann von Stahleck. L‘archevêché de Trèves fit par la suite renforcer le système de défense du groupe de châteaux. La haute enceinte de 20 mètres de haut ainsi que le large fossé furent notamment construits à cette époque. Malgré des modifi cations au cours du XXème siècle, Schönburg est resté largement fidèle à son bâtiment d‘origine, la haute muraille se démarquant particulièrement. De nos jours, la propriété abrite un hôtel- restaurant, un Kolpinghaus (hospice) ainsi que le musée Torturm.
D’ici un beau sentier de promenade mène directement à la ville d’ Oberwesel.

Château fort Schönburg

Château fort Gutenfels, Kaub

Ce château fort, originalement (à partir de 1257) en possession de la famille Falkenstein, est un des exemples les plus importants de l’architecture des Hohenstaufen au Rhin. Château fort des princes électeurs du Pfalz depuis 1277, il obtenait son nom après un siège sans succès par le landgrave Wilhelm von Hessen en 1504. Reconstruit entre 1889 et 1892 le château fort héberge maintenant un hôtel.

 Château fort Gutenfels

Le château fort de Gutenfels, à Kaub, est un modèle de château fort de l‘époque Hohenstaufen qui s‘impose dans le paysage local. Le bâtiment fut construit en 1222 par les Seigneurs de Falkenstein-Münzenberg et servait, comme le château Pfalzgrafenstein, à défendre le péage du Rhin. On peut également retrouver à Kaub le bureau des douanes datant du XVIème siècle.

Château fort Gutenfels

En 1504, la ville et le château résistèrent à un siège de plusieurs semaines des troupes du Landgraf Wilhelm von Hessen. On suppose que c‘est à ce moment que le nom de « Gutenfels » passa dans l‘usage courant. Le château est une propriété privée mais peut être ouvert aux visites pour les groupes sur demande. Les randonneurs du Rheinsteig passent à quelques mètres de Gutenfels.

Château fort Gutenfels

Château fort Stahleck, Bacharach
Initialement le château fort Stahleck, mentionné pour la première fois dans une charte de l’année 1135, était en possession de l’évêché de Cologne. En 1190 il entrait en possession de l’empereur Barbarossa, qui le cédait à son frère Konrad. En 1214, comme une des deux bases importantes des Wittelsbach, il était acquéri par cette maison puissante de la Bavière. En 1689 les Français faisaient sauter le château fort Stahleck. En deux phases (1925-27 et 1965-67) le château fort Stahleck a été reconstruit en sa grandeur actuelle si impressionnante. De nos jours l’ancien château fort des Staufer est une des plus favorites auberges de jeunesse du Rheinland Pfalz.

Château fort Stahleck

Bacharach et le château fort de Stahleck gagnèrent en puissance lorsque Hermann von Stahleck devint comte de Palatinat en 1142/43. La période qui suit voit le château devenir l‘une des forteresses les plus puissantes du Rhin moyen. La ville de Bacharach devient pour les siècles à suivre l‘épicentre du pouvoir des comtes palatins rhénans.

Château fort Stahleck

Château fort Stahleck

Le château Stahleck ne fut certes pas épargné par la guerre de trente ans mais le palais fut reconstruit en 1666 à cause du fort attachement que lui vouaient les comtes palatins. Le domaine fut fi nalement détruit par les troupes françaises en 1689 lors de la guerre de la ligue d‘Augsbourg et resta en ruine. Il fallut attendre 1925 pour que le château Stahleck soit reconstruit d‘après un modèle historique. De nos jours, il abrite l‘une des plus belles auberges de jeunesse d‘Allemagne.

La ruine du château fort Fürstenberg, Rheindiebach
Le château fort Fürstenberg lui-aussi a été construit par ordre d’un archevêque, notamment l’archevêque de Cologne. Il devait protéger la propriété de l’archevêque et il servait aussi de station de péage. Le château fort a été détruit pendant la guerre de succession du Pfalz, mais la ruine témoigne toujours de la prestance de jadis. Comme le château fort Heimburg il est en possession privée.

La ruine du château fort Fürstenberg

Entouré de vignobles romantiques, le château de Fürstenberg fut érigé en 1219 par l‘archevêque de Cologne Engelbert Ier à Rheindiebach.

La ruine du château fort Fürstenberg

La ruine du château fort Fürstenberg

L‘archevêché de Cologne voulait limiter l‘infl uence croissante des comtes palatins du Rhin – qui accédèrent tout de même à la suzerainetéle pouvoir féodal. En 1314, ce bâtiment imposant connut un nouveau seigneur : le roi du Saint-Empire romain germanique le remit en gage à l‘électorat de Mayence. Ce château fort fut donc aux mains de trois électorats différents en l‘espace d‘un siècle. Après avoir subi de graves dommages lors de la guerre de la ligue d‘Augsbourg, il resta en ruine. Les propriétaires successifs, y compris son propriétaire actuel, exploitèrent toujours le vignoble environnant.

Château fort Sooneck, Niederheimbach
Ce château fort, probablement construit au 11ème siècle, faisait partie d’un immense système de défee de l’abbaye Kornelimünster près d’Aix-la-Chapelle. Les châtelains négligeaient leurs devoirs, entreprenaient des maraudes et percevaient des péages illégitimes qui nuisaient fort au commerce. En 1282 le roi Rudolf von Habsburg mettait fin à leur carrière criminelle. L’un nid de brigands après l’autre était détruit, aussi le château fort Sooneck. En 1689 le château fort reconstruit était détruit par les Français. En 1842 Friedrich Wilhelm IV faisait transformer la ruine en manoir. Il chargeait l’architecte prusse Schnitzler des travaux, qui étaient terminées en 1861.

Château fort Sooneck

De nos jours le château fort – situè à un endroit d’où l’on a une vue magnifique – est une destination favorite lors d’une excursion au Rhin. Il offre une rencontre intéressante avec le 19ème siècle. A part les salles joliment décorées, c’est surtout la donation immense Köth-Wanscheid qui impressionne avec ses peintures et ses meubles précieux.

Château fort Sooneck

Construit avant 1271 à Niederheimbach, le château fort de Sooneck est un repaire légendaire de chevaliers brigands mal famé et le seul exemple de projet de construction commun entre quatre princes prussiens qui s‘en servaient de château de chasse. Le domaine est connu non seulement comme repaire de chevaliers brigands mais aussi pour la légende de l‘arbalétrier Hans Veit : il aurait transpercé le querelleux Seigneur Siebold von Sooneck les yeux bandés. Le château Spornburg, idéalement situé, abrite une véritable mer de roses en été et offre de nos jours un lieu de restauration agréable aux visiteurs avec sa taverne. Les salles somptueusement aménagées sont accessibles au public à l‘occasion de visites guidées. La salle à manger offre un spectacle unique avec son immense peinture de « Friedrich Wilhelm III après la bataille de Kulm » par Simon Meister.

Château fort Sooneck

Château fort Reichenstein, Trechtingshausen
Le château fort Reichenstein (ou Falkenburg) domine le village de Trechtingshausen. Ce grand complexe est un des exemples les plus impressionnants de la reconstruction de châteaux forts en style néogothique. Construit au 11ème siècle comme château fort d’un gentilhomme brigand, il était détruit en 1253 et en 1282. Au 16ème siècle il commençait à tomber en ruïne. En 1835 Friedrich Wilhelm von Barfuß commençait avec la reconstruction du château fort. Le baron Kirsch-Purcelli achetait le château fort en 1899 et poursuivait le travail avec beaucoup d’enthousisame. Le mur-abri est particulièrement digne d’être vu. Dans le château fort on trouve (a part la plus grande collection de plaques de fours du Rheinland-Pfalz) 1200 trophées de chasse du monde entier, des armes, des armures, de la porcelaine et des meubles originaires de cinq siècles.

Château fort Reichenstein

Château fort Reichenstein

Trechtingshausen abrite la reconstruction la plus récente d‘un château médiéval le long du Rhin : le château fort de Reichenstein fut entièrement rénové et largement modifi é entre 1899 et 1903. Son commanditaire est inconnu ; le bâtiment d‘origine date de la première moitié du XIIIème siècle. Comme le château de Sooneck, Reichenstein était un repaire de chevaliers brigands mal famé. Les annexions de territoires seigneuriaux et les incursions illicites, les querelles et autres larcins y étaient monnaie courante.

Château fort Reichenstein

Le château fut assiégé et gravement endommagé lors de diverses opérations de représailles, et le roi Rudolf de Habsburg décréta même en 1290 une interdiction de reconstruire les châteaux de Reichenstein et de Sooneck, après avoir assiégé et détruit les deux châteaux et fait exécuter les chevaliers brigands. De nos jours, les salles du château sont entièrement aménagées et il s‘y trouve également un restaurant gastronomique et un hôtel.

Château fort de Rheinstein, Trechtingshausen
En face du village d’Assmannshausen, sur un rocher raide, se redresse les château fort Rheinstein, un des exemples les plus importants de la reconstruction des châteaux forts romantiques. Comme chef-d’oeuvre de l’architecte Johann Claudius von Lassaulx, ce château fort – construit au 14ème siècle – a été transformé en résidence d’été royale.
En 1976 il était acquéri par le chanteur d’opéra Hermann Hecher. C’est grâce à lui qu’il est redevenu une grande attraction dans la vallée du Rhin. Autour de la tour du 14ème siècle il y a des édifices néogothiques, des tourelles, des terrasses et des escaliers en fer. A l’intérieur on voit des vitrages et peintures murales précieux, une cheminée dans le style de la Renaissance et des meubles de goût. Dans la salle des chevaliers on organise des jeux de château et des tournois. On arrive au château fort par un sentier court. Du château on a une vue merveilleuse sur le Binger Loch et le village d’Assmannshausen.

Château fort de Rheinstein

Château fort de Rheinstein

Le château fort de Rheinstein est sans aucun doute l‘incarnation du Rhin romantique prussien. Erigée en 1316/17 par l‘archevêché de Mayence contre le comté de Palatinat attenant au nord, la forteresse fut rachetée à un prix exorbitant par le prince Friedrich Wilhelm Ludwig au XIXème siècle.

Château fort de Rheinstein

L‘architecte prussien Karl Friedrich Schinkel avait réalisé peu avant des plans pour une reconstruction historiciste du château qui avait été entre-temps complètement détruit. Les architectes Johann Claudius von Lassaulx et Wilhelm Kuhn adaptèrent les plans aux souhaits du prince respectivement en 1825 et 1827 et effectuèrent la première reconstruction de style romantique sur le Rhin – et la plus importante, après celle du château Stolzenfels. Stolzenfels a , comme Rheinstein été construite pour servir de résidence d‘été à la famille royale de Prusse. La forteresse située sur le RheinBurgenWeg offre aujourd‘hui encore des salles entièrement aménagées. La salle d‘armes, le salon et la chambre à coucher du couple princier sont ouverts au public, ainsi que la chapelle abritant le seul tombeau royal sur le Rhin.

Château fort de Rheinstein

Sources :
http://www.germany.travel/fr
http://www.loreley-info.com/fra/rhein-rhin/chateaux-forts/stolzenfels.php

60 commentaires pour “Châteaux et châteaux forts au bord du Rhin romantique”

  1. Je me souviens surtout d’ Oberwesel avec son magnifique château, son église en grès rouge, et ses coteaux plantés de vignoble.
    Et je me rends compte avec ton article que la succession de châteaux le long du Rhin, est impressionnante, et donne la possibilité de s’ imaginer quelques siècles en arrière !
    Merci de les décrire, d’ en raconter l’ histoire, et surtout de les avoir si bien photographiés.
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Certains sont plus romantiques que d’autres mais franchement quel bonheur tous ces châteaux qui dominent à la fois le Rhin, et le village dont ils dépendent !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

  3. Même si certains sont plus romantiques que d’autres c’est un vrai bonheur ces châteaux qui dominent à la fois le Rhin, et le village dont ils dépendent !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

  4. Hello Francine
    Lorsque j’avais fait le voyage en Ecosse, c’était pour voir tous ces châteaux…car j’adore ces citadelles du moyen âge. Derriere ces murs il y en a des histoires mystérieuses.
    Bon Vendredi
    bizz
    Pat

  5. Coucou Francine, ah c’est du massif qui n’a pas l’élégance de Versailles, mais il fallait le construire à cet endroit, merci… bises

  6. Bonjour Francine,

    Je viens de prendre un plaisir immense a lire et regarder ces magnifiques châteaux forts.
    Impressionnant le nombre incalculable qu’il y a sur cette croisière du Rhin romantique.

    Et toute cette histoire forte de l’Allemagne.

    C’est une croisière que je ferais bien volontiers.

    Bises Francine et bonne journée

  7. Romantiques?? Je crois qu’ils inspiraient surtout la crainte!!!! Le grand fleuve était un excellent accès à ces territoires qui devaient etre défendus!
    Il est remarquable qu’ils soient ainsi bien conservés
    Bises Francine

  8. Incroyable série de superbes constructions sur les hauteurs du Rhin ! Une situation privilégiée pour jouir du paysage ! Ces châteaux eurent toutefois une vie mouvementée, pas facile avec les français (rires) Mais ils furent aussi souvent des repaires de brigands . Je préfère leur objectif actuel 🙂 Merci pour cette très belle série de photos et les explications. Belle journée Francine Bisous

  9. Kikou Francine,
    qu’elle est belle l’Allemagne, mon pays d’adoption, et ses châteaux malgré la grisaille, tes photos sont très belles.
    Journée grise ce matin, et oui fallait s’y attendre les beaux jours sont finis pour quelques temps !
    Je te souhaite une bonne journée, un bon week-end, gros bisous,
    Nadine

  10. Coucou ma Francine, c’est vrai rien de plus romantique qu’un château, quel qu’il soit et ou qu’il soit.

    Je te souhaite un doux vendredi et un bon week end, chez nous il devrait encore faire soleil. Il y a des fleurs partout et le printemps est déjà bien là avant l’heure. C’est cool !
    J’espère que tout va bien par chez toi. Merci pour ta gentille et fidèle présence.
    Je bois un café et je t’offre ce que tu veux, puis je file. Je pense bien à toi.Prends soin de la belle personne que tu es.
    Lolli

  11. Même si le ciel est gris, c’est vraiment magnifique ! Tu n’as pas eu de chance avec la météo, c’est dommage mais c’est très beau à voir quand même ! Et puis la météo fait bien ce qu’elle veut, hélas !
    Bisous et bon weekend

  12. Coucou ma Francine,
    Quel plaisir de t’accompagner dans cette balade sur le Rhin. Les châteaux sont superbes. Merci pour ces bellesphotos et tes explications très intéressantes.
    Bises et bon vendredi

  13. Tous ces châteaux sont plus beaux les uns que les autres.
    Cette balade sur le Rhin est très agréable.
    Merci encore pour les informations jointes qui nous permettent de comprendre et d’apprécier d’autant plus, cette série.

  14. Bonjour Francine
    Que de belles découvertes !!!!
    Quel dommage que le soleil n’ait pas été au rendez-vous !
    Ce doit être extraordinaire de voir tous ces châteaux quand on navigue sur le fleuve, c’est la meilleure solution pour ne rien louper de ces merveilles
    mais alors pour retenir leurs noms ….. bon courage !!!
    Merci pour ton partage
    Bisous, bonne journée

  15. Bonjour Francine, quel plaisir de lire et de voir les photos magnifiques qui accompagnent ton article, tuè es très douée, je voyage avec toi sans fatigue, j’adore. Bisous MTH

  16. Bonjour Francine
    j ai passer un bon moment qui à été agréable déjà en lisant ces commentaires très intéressent et comme d Habitudes j ai appris et c est extraordinaires merci à toi de ce partage et bien sur ces photographies de toutes beauté un excellent travail effecter je te souhaite un bon vendredi et le WWE qui arrive relace toi et ceci te fera du bien attention Samedi manifestation à la république caresses aux chats et embrasse Danielle

  17. Bonjour , mais comment faisaient-ils pour bâtir ces chateaux juchés sur des pitons plus ou moins élevés .Ces merveilles cachent, la sueur, le sang, et les larmes qu’il aura fallu pour y arriver ….c’était une autre époque.. Bisous et beau we.

  18. Je comprends mieux qu’on appelle cet endroit le rhin romantique
    c’est superbe et ce sont des constructions extraordinaires, je pense à toutes personnes qui ont contribué à leur édification.
    Je suis ravie d’avoir ainsi pu voir tous ces châteaux. Il y a de très nombreuses années, j’étais allée à un endroit au bord du Rhin, on n’avait pas fait de croisière et donc j’en avais juste vu deux ou trois. Tu me rappelles donc d’excellents souvenirs et en plus je suis enchantée d’en avoir vu tant.
    Ils pourraient figurer dans des films, ce serait un décor de rêve.
    Bon week end
    Bisous
    Am

  19. Bonsoir Francine c’est un magnifique reportage que tu offre sur ces château avec des superbes photos et des très bonnes explications c’est un très joli partage et très belle promenade merci à toi bonne soirée bisou Claudine Daniel PS je viens de finir la réadaptation mais toujours un peu mal quand même je fais avec merci à toi

  20. Bonsoir Francine , voilà de beaux châteaux (mais pas ceux d’Espagne), ils sont un peu austère dommage que cela ne soit pas mieux conservé.
    Je te souhaite une belle fin de soirée.
    Bisous.

    • oh si, au contraire, ils sont bien conservés, à part celui en ruine; ça doit être la pluie qui te donne cette impression 😉 ils ont tous été restaurés, servent à différentes choses

  21. …tous ces châteaux me font penser à des canevas des années passées, ils étaient souvent exposés dans des salons..
    Merci pour toutes tes informations si précises.
    Bises de Mireille du Sablon

  22. Quelle concentration de châteaux ! le mauvais temps gâte un peu les photos, c’est vrai, cela rend tout un peu triste.
    Bon week-end

  23. Mon petit passage pour te souhaiter une bonne fin de semaine
    Chez moi la pluie est de retour, et nous avons perdu quelques degrés
    Bisous

  24. bonjour francine
    ces chateaux là sont dans un style un peu sévère, massifs comme savent faire les allemands. cela doit etre sympa une croisière sur le rhin, on doit en voir des belles choses. passes un bon week end

  25. Bonjour Francine, que cela doit être plaisant de glisser sur le Rhin et admirer tous ces beaux châteaux. Je ne connais pas mais quel plaisir de regarder tes magnifiques photos et ton reportage. Merci pour le voyage 🙂
    Bon week-end et mes bisous

  26. Bonjour Francine, il n’y a pas que sur le Rhin où le soleil ne brille pas? Ici aussi tout près de la Loire c’est gris et légèrement froid.
    Je te souhaite une belle fin de semaine.
    Bisous.

  27. bonjour, je pense que durant la croisière tu étais plus sur le pont que dans la cabine ou dans les salles communes !! mieux qu’une balade en voiture ou en car !!!
    on est bien rentrés…merci
    bisous

  28. Bonjour Francine
    de superbes châteaux ,mais sont-ils du côté Allemand du Rhin?
    Le week-end se passera sous un ciel couvert et pluvieux ,mais pas froid
    je te souhaite de passer une bonne journée et un agréable week-end
    bisous

  29. Bonsoir Francine
    Tu nous gâtes vraiment avec les superbes photos que tu as rapportées de ton voyage, c’est vraiment magnifique.
    Normalement début août nous retournons en Savoie et nous allons en profiter pour aller visiter l’abbaye de Haute-Combe je crois que tu connais, on fera peut-être le canal du Rhin, je ne sais pas.
    Je te souhaite une bonne soirée
    Gros bisous
    @lain

  30. bonsoir
    je les trouvent superbes ces châteaux
    Austéres peut être , mais qui ont du vécus , et qui encore sont trés imposants , malgré leur grand âge .
    les photos sont trés belles et doivent être difficiles à prendre
    bonne fin de semaine

  31. Coucou Francine,
    mais tu as fait une croisière plus longue que la mienne! Je ne me soignes pas de grand chose, mais pas d’avoir vu tant de châteaux. Ils sont magnifiques. Et ru nous en a rapporté de superbes photos. Oh oui ils sont du coté allemand du Rhin, rien qu’à l’architecture tu vois ça. C’est un très beau voyage malgré les conditions climatiques dégu…Mais une bonne photographe est prête à tout! N’est-ce pas? Bon dimanche et bisous. Cyann dort beaucoup et entre temps fait pipi ou autre n’importe où. Sa maîtresse qui l’aime commence à flancher … mais d’ici qu’on parte en vacances il faudra bien que jeme décide, car je ne peux imposer à personne. Sniff!

  32. Tu as tout à fait raison dans la diversité de style de construction de ces châteaux, c’est vraiment étonnant ! Et, je ne les trouve pas tous romantique… certains sont vraiment austères et plutôt guerriers ! Ils ont su résister aux affres et destructions des guerres !
    Bonne Dimanche,
    Gilbert

  33. Bonjour douce Francine,
    Un superbe article bien explicité et des photos magnifiques, ces châteaux dont certains plus romantiques que d’autres font rêver, c’est plein d’histoire et je prends plaisir à les admirer et rêver encore une fois que je suis châtelaine de l’un de ces beaux châteaux, peu importe lequel je rêve ih ih ih !!!!
    Bon dimanche et gros bisous d’amitié de la Réunion ensoleillée et chaude.

  34. Les châteaux nous font toujours rêver avec leur passé tumultueux pour certains … quelle belle panoplie de châteaux, j’ignorais qu’il y en avait tant en bordure du Rhin que je ne connais pas . Tu nous a réservé de superbes photos Francine et des exposés qui comblent mes lacunes . Merci pour toutes tes recherches .
    Certains châteaux d’ailleurs ont subi une étrange restauration dans leur architecture !
    Mes bises du cœur sous le vent du Nord en te souhaitant un agréable printemps Francine !
    Nicole

  35. Bonjour Francine : c’est la vie de château chez toi en ce moment. J’en choisirai bien un (lol) comme résidence secondaire, mais pas assez fortuné.. Bises et bonne semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !