logo

Domaine départemental de Sceaux Le pavillon de l’Aurore

Domaine départemental de Sceaux

Hauts de Seine 92

 

Le parc de Sceaux, c’est aussi plusieurs bâtiments architecturaux, dont la pavillon de l’Aurore datant du 17e siècle.

Le Pavillon de l’Aurore

 

J’ai retrouvé le poème de Sceaux, écrit par Philippe Quinault, à la demande de Colbert. Il comporte deux chants, soit 573 vers!

Sceaux pavillon de l'Aurore

J’estois dans les Jardins de l’aimable Demeure,
Ou le Mecene des François
Vient voir l’esclat des fleurs, et l’ombrage des bois,
Quand ses soins redoublez ont mênagé quelque heure
Sur le temps de ses grands Emplois.
Ce jour mesme, il devoit s’y rendre
Et je me promenois en resvant pour l’attendre.
Je me fis un amusement
D’observer le grand Bastiment
Qui s’eleve au milieu de ce sejour champestre ;

Sceaux pavillon de l'Aurore
J’admiray mille fois ce Chefdœuvre des Arts
Dont la beauté sans pompe enchante les regards,
Et semble, en se montrant craindre de trop paraistre,
Comme si la Maison vouloit de toutes parts
Faire également reconnaistre
La sage modestie, et la grandeur du Maistre.

Sceaux pavillon de l'Aurore

Le Pavillon de l’Aurore abrite l’une des compositions parmi les plus remarquables réalisées par Charles Le Brun, après Vaux-le-Vicomte et avant les grands décors de Versailles.

Sceaux pavillon de l'Aurore

Jean-Baptiste Colbert était baron de Sceaux, surintendant des Bâtiments, Arts et Manufactures. Il fit construire dans les années 1670, cet élégant pavillon de jardin, expression de son goût pour une architecture appelée classique.

Sceaux pavillon de l'Aurore

Le Pavillon de l’Aurore est l’écrin d’une remarquable composition picturale sur le thème de l’Aurore, précédant le lever du soleil, œuvre de Charles Le Brun, premier peintre du roi Louis XIV. Cette célèbre coupole, élaborée avant les grands décors de Versailles, domine un salon en rotonde encadré de deux cabinets quadrangulaires.

En 1677, devant les membres de l’Académie française, Colbert fit lire une longue description en vers, composée par Philippe Quinault, commentant le décor de ce « Cabinet de l’Aurore ».

Que jaime a voir icy la Deesse charmante
Qui rend à l’Univers la clarté renaissante ;
Je veux la depeindre, à mon tour,
Telle que d’une main sçavante,
Elle est depeinte, impatiente
De ceder dans les Cieux sa place au Dieu du jour
Pour aller en secret où l’appelle l’Amour.

Vous qui faites l’ardeur dont ma veine s’allume,
Animez moy d’un feu nouveau ;
Le Brun s’est surpassé dans un dessein si beau :
Muses, venez aider ma Plume
A suivre son divin Pinceau.

Du Dieu de la clarté l’aimable Avant-couriere
De la porte du Jour fait ouvrir la barriere ;
Et de laffreuse Nuit perçant le voile obscur,
Avec de longs traits de lumiere
Trace sur le celeste azur
De l’Astre qui la suit la brillante carriere.

 pavillon de l Aurore

Deux Coursiers bondissants tirent son char pompeux,
Et d’un souffle enflammé chassent l’air tenebreux
Qu’ils rencontrent sur leur passage.
Un espais et sombre Nuage
S’ouvre, s’abaisse devant eux,
Et devient sous leurs pas un chemin lumineux.

Desja ces deux chevaux, dans leur ardeur bouillante,
Sentent que le grand jour ne sçauroit plus tarder ;
Desja, prés de descendre, ils semblent regarder
Le détour le moins long, et la moins rude pente.
Ces deux Amours jaloux qui veulent les guider
Paroissent resolus a ne se rien ceder ;

Plus tard, Louis XIV et la cour admirèrent l’édifice lors d’une grande fête ordonnée par Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay, fils du précédent, en 1685. Dans les années 1714 et 1715, Louise-Bénédicte de Bourbon, duchesse du Maine, fit de ce gracieux édifice le décor de la scénographie de ses fêtes, « les Grandes Nuits de Sceaux ».

La façade Ouest du Pavillon de l’Aurore présente un jeu équilibré de lignes et un élégant accord de courbes formées par le bassin et la fontaine, sorte de buffet d’eau, …

Sceaux pavillon de l'Aurore

… les deux degrés d’accès au perron, l’avant-corps, le dôme et les balustrades.

Sceaux pavillon de l’Aurore

 Une restauration de l’architecture et du décor intérieur fut réalisée dans les deux dernières décennies du XXe siècle.

Traversons ce Parterre, et voy ces fleurs nouvelles
Se parer à l’envy des couleurs les plus belles. D’un seul regard, découvre ici de tous costez,
Ces charmantes diversitez
Qui doiuent enchanter ta vüe

Sceaux pavillon de l'Aurore

Dans une Solitude et si riche et si belle,
Observe un Bastiment tracé sur le modelle,
D’un Temple au bord de l’Inde autrefois eslevé,
L’Art n’a rien fait jamais qui fût plus achevé.

Sceaux pavillon de l'Aurore
C’est ici que souvent l’Aurore se retire ;
Avec plaisir elle y soupire ;
Elle y vient en secret retracer à son gré,
Le tendre souvenir de son amour fatale
Pour l’Ingrat, et charmant Cephale ;
Son triste Cœur s’est figuré
Que sur la Rive Orientale
Son amoureux chagrin estoit trop esclairé.

Sceaux pavillon de l'Aurore

Le Maistre de ces lieux veut que le Loisir mesme
S’occupe icy tousjours de quelque soin pressant.
Tout ce qu’on y voit se ressent
De son exactitude extréme,
Et de son genie agissant.

Sources : http://www.quinault.info/Home/l-oeuvre/poesies-diverses/poeme-de-sceaux

http://domaine-de-sceaux.hauts-de-seine.net/

61 commentaires pour “Domaine départemental de Sceaux Le pavillon de l’Aurore”

  1. il est impressionnant!

    c’est en espérant que le temps va s’améliorer et en te souhaitant un bon début de semaine que je passe te faire mon coucou étoilé

    ***bise**

  2. Tu manques pas d air… toute blague mise à part c est fort sympa… pour la maison aux volets bleus t as du la voir elle est juste la rue en dessous la mienne à côté de l église… bisous

  3. Bonjour , maintenant il faut savoir a quoi se rapportent le bon, le médiocre et le mauvais….
    bon dimanche ici sous un ciel noir… *clicvidéo* bisous Francine

  4. Bonsoir Francine, tu dois reconfigurer tes liens ça a marché pour moi et  pout tout ceux a qui j’ai dis de le faire essaye d’aller sur Mes revenue= configuration

    bisous et bonne soirée

  5. Un pavillon original, avec cette coupole qui cache un trésor !
    et les jardins fleuris, me semblent mériter une visite !
    Merci pour cet article et les superbes photos !
    Bonne journée
    bisous

  6. Bonjour Francine,

    Un article très intéressant sur ce beau bâtiment. Il en a inspiré des vers! 🙂
    je repars avec ma culture enrichie. Merci Francine
    Bises de bonne journée

  7. Bonjour Francine, c’est vrai qu’il ressemble à un petit temple comme on voit en Inde, un beau chef-d’oeuvre dans une environnement remarquable.
    Bonne journée bisous
    Rozy

  8. Bonjour Francine…. Votre France est grande et ses endroits de curosités nombreux, merci pour celui-ci en photos et mots…. bon mardi de la part de jill

  9. Bonjour Francine,
    ce petit pavillon est très beau, merci pour tous ces vers en vieux français…Les peintures du plafond sont splendides.
    La pluie tombe sans arrêt depuis ce matin.
    Bon mardi, gros bisous

  10. Coucou Francine. Magnifiques photos de ce domaine de Sceaux. Ce petit pavillon est ravissant. Merci d’en avoir fait le tour et de nous le montrer sous tous les angles. Merci aussi pour ces belles poésies.
    Belle journée. On attend le soleil, mais il n’arrive que vers midi, alors patience.
    Bises à toi.

  11. Bonjour ma gentille Francine

    Je passe te dire que tu es formidable, si si je t’assure.
    De par ton amitié et ta gentillesse, tu nourris le cœur
    de Lolli, et tu le tiens en vie. Je t’en remercie.
    Je fais de même pour ton joli et sympathique univers.
    Tu me mérites.

    Je t’offre un nouveau lien ami, et oui on n’en a pas fini.
    J’espère que tu t’amuses bien à découvrir tous ces autres
    mondes aussi divers que variés.
    Tu vas aller à la rencontre de ma romantique Tys.
    C’est un charmant endroit ou tu vas pouvoir passer le temps d’un com
    ou d’un plongeon dans son bel espace, un agréable moment.
    http://tys.eklablog.com/demain-c-est-le-printemps-a107141772
    Bon voyage et merci à toi.

    J’espère que ce mardi va être un bon jour pour tous.

    Prends soin de toi.

    Lolli (Café? Ok !!)

  12. Bonjour Francine
    Tu vois de belles choses sur Paris et tu sais nous en faire profiter, je n’ai jamais tant découvert Paris qu’avec toi, merci pour tes partages
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    • avec moi tu vas connaître paris et sa région !! j’adore paris mais la banlieue est belle aussi n’en déplaise à ceux qui sont trop fiers pour y habiter !!!

  13. bonjour , depuis hier je suis obligé de retranscrire mes coordonnées sur ton site à chaque passage…d’où peu venir cette anomalie..!!..
    Voilà la pluie, il y avait longtemps…grrrr..De belles photos de ce parc et sous le soleil c’est superbe. .J’ai compté un peu plus de 80 liens sur ton site , mais comment fais-tu pour répondre à tous ces gens …cela doit te prendre beaucoup de temps..?…

    Bonne journée , bisous de nous deux.

  14. Bonjour Francine,
    magnifique pavillon, les photos sont remarquables et les textes superbes. Cet article comme tous les autres et très intéressants.
    Passe une bonne journée.

  15. Merci Francine pour cette visite très belle et instructive avec en prime de très belles photos.
    Bonne fin de journée et bizettes toutes fraiches; je crois que le printemps est reparti !!!!!

  16. jolis bâtiments
    ce poéme bien écrit vat vraiment avec
    bel article toujours intéressant chez toi

    ( contente que tu connaisse Plestin les Gréves sur la route de la côte de granite rose ( et aussi une jolie halte pour une belle campagne encore préservée )

    ( je soutenais le coureur de la derniére photo en jaune mon mari ) lolll
    kenavo bises Francine

  17. bonjour Francine
    c est jolie et magnifiquement belle cette coupole et ces textes qui accompagne tes belles photographies sur les statues les jardins et petites bâtisses merci de ce bon choix je t embrasse et bon Mardi Danielle

  18. Bonjour Francine,
    Une allégorie de l’aurore comme j’en ai rarement lu .
    Et ce pavillon qui recèle cette petite merveille ,c’est vraiment un enchantement . J’aime beaucoup le piédestal qui supporte la statue “panier fleuri” (il me semble) .Il est resté dans son jus et l’on peut ainsi se rendre compte du fabuleux travail de restauration .
    Encore un bien bel article .
    Oui, le week-end fut bon … le prochain risque encore d’être meilleur , j’ai vu la météo et ma foi, ça n’a pas l’air trop mauvais (-: !
    Bonne fin de journée .
    Bisous

    • je te remercie!! oui il va faire beau apparemment, ouf ! il y avait une inscription sous le panier fleuri, mais avec la végétation difficile de la lire

  19. A notre époque de technologie, je vois mal qui que ce soit écrire un poème, et encore moins aussi long, en l’honneur d’un bâtiment !!! A cette époque, on avait le gout des belles lettres … enfin … parmi la noblesse … mais toi et moi aurions été marquises, non mais !!! lol mdr
    de très belles photos comme toujours … en te disant cela, j’ai l’impression de radoter .. lol
    bonne soirée et ne rêve pas trop de mecs bronzés couronnés de dreadlocks qui chatouillent !! lol
    bisoussssssssssssssssss

  20. bonsoir, première vue j’ai cru que c’était un genre de planétarium, et ce à cause de la coupole. en ce qui concerne le poème faudrait un peu le faire lire aux jeunes , adeptes de sms !!
    bisous

  21. Un vrai bonheur ce billet ! merci Francine pour la beauté des photos de ce lieu magnifique mais aussi pour le poème en vieux français ! et la correspondance entre les deux !! je l’ai lu le sourire aux lèvres ! bisous

  22. Bonsoir Francine,
    Jolies photos de ce pavillon qui doit se visiter, puisque tu as pris des photos du dôme intérieur ……
    On en apprend des choses avec toi, mais il faut retenir tout ce que tu cites !!!!
    Bonne soirée
    Bises
    Roguidine

  23. Bonsoir Francine,
    ce poème de Philippe Quinault est extra, en” vieux françois” j’aime! Comme la grammaire a évolué!
    Et tes photos sont splendides. Mais on ne voit pas la neige? Elle est tombée juste à Paris?
    On a connu mieux que ça; à Saint Cyr (où j’habite) et Tours il a neigé un 7 mai (mais le record est un 8 mai, mais nous n’y étions pas encore).
    Bonne nuit pour un bon mercredi et meilleur temps! Mais hélas on ne choisit pas.
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !